visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2018

On reprend les séances qui font mal...

Si tout va bien, dimanche 7/10, je participe à une course nature de 12 km, à St Jal, près d'Uzerche. Ça fait quelques temps que je cours un peu régulièrement, et depuis la semaine dernière, j'ai enfin un entrainement construit.

Cet aprem, durant ma sortie CAP (1h32), je me suis coltiné un joli bloc au seuil: 48', souvent au dessus de 170 bpm (174 max), pas en dessous de 160 bpm. Le genre de séance qui calme, surtout quand on manque d'habitude...

Demain repos avant de tenter un peu de VMA sous forme de fractionné samedi! On verra si les jambes ont récupéré...°°

19/03/2017

C'est reparti pour une saison...

Tout d'abord, quelques données pour placer les choses dans leur contexte:

-En fin d'année dernière notre petite Alice est née, elle est venue agrandir la petite famille composée de Gaëligue, Paul (sept ans) et moi. De quoi nous remplir de bonheur, mais aussi de quoi modifier en profondeur notre "petit rythme" déjà plutôt effréné!

-2017 verra la nouvelle chèvrerie prendre forme, donc encore un peu plus de pain sur la planche pour moi.

C'est pourquoi: j'ai vendu mon VTT! 

Plus de vtt, mais un vélo de route tout de même; enfin il prend la poussière...

Vous l'aurez compris, pour 2017, j'oublie le vélo, car vraiment pas le temps, et l'esprit non disponible pour rêver à de belles épreuves de plusieurs heures, que ce soit à vtt ou sur le vélo de route... On remet la partie pour 2018, du moins je l'espère...

Par chance, mon genou ne me fait toujours pas souffrir, ce qui me permet de me "venger" quelque peu en course à pied!

Course à pied OK, mais courte distance, car d'une part, si j'ai mis le vélo entre parenthèses, ce n'est pas pour partir sur du long en courant, d'autre part je dois "gérer" avec mon genou et ne pas chercher le bâton pour me faire battre, et enfin le long en CAP ne m'attire pas (plus), je préfère cibler des trails courts (10-15 km) et tenter de me faire la peau dessus! Au moins, je continuerai à travailler le rythme en m'amusant, ce qui sera toujours bénéfique lorsque je remonterai sur le vélo...

Donc 2017 sera pour moi sous le signe de la course à pied ou ne sera pas!

03/02/2017

Et si on (re)parlait un peu sport?

A la base, ce blog est dédié à la pratique sportive, en tous cas c'est surtout pour cela qu'il avait été crée. 

Comme je l'ai souvent écrit, pour moi le sport est une chose futile, et c'est en cela qu'il est si important!

Ça, je ne l'ai jamais pensé aussi fort qu'aujourd'hui. Dans la vie de nombreuses personnes, pratiquer régulièrement un sport est une soupape qui permet de supporter les difficultés de la vie, cela contribue à un bon équilibre. Pour moi, le sport permet aussi de garder une part d'enfance, car quand on court, saute, roule, tombe..., on joue!

Donc le sport, c'est dur... et c'est drôle. Un condensé de la vie en somme!

Tout ça pour en revenir à 2017... Dans une de mes dernières notes j'ai dû écrire pour la énième fois que je ne pourrais plus faire de course à pied en mode compèt. Ça, je le pensais vraiment, car mon genou m'embêtait vraiment, pour ne pas dire plus, à chaque fois que je chaussais les runnings. Mais ça, c'était avant!

Bon, je ne veux pas trop m'avancer, mais je dois avouer qu'en ce moment, je cours sans douleur aucune. Et depuis mon opération du genou qui date de... 1997 (j'avais 20 ans!), je n'ai quasiment jamais couru sans une gène pendant ou après la séance.

Alors qu'est-ce qu'il se passe?

Peut-être un ensemble de choses, que j'essaie d'analyser ici:

-Depuis l'arrivée d'Alice, depuis le début des travaux sur mon bâtiment (j'en reparle très vite dans la rubrique La vie à la ferme!), la vague de froid..., je n'ai plus touché à mon vtt, encore moins à mon vélo de route.

-Pour rester actif et pour ne pas péter un cable(!), j'ai continué à courir, en endurance, sans objectif, sans cardio. Mes Brooks Cascadia étant âgées d'environ un an, j'ai acheté des Asics de trail en promo chez décath. En janvier, je suis resté sur un rythme d'environ trois sorties hebdos d'1h30 environ, avec les nouvelles chaussures, et qui dit neuves dit plus amortissantes. Et depuis, plus de douleur! Bien sur, je me suis soigneusement gardé de remettre mes anciennes runnings, que je trainais en alternance avec d'autres Asics Trabuco encore plus vieilles mais pas destroys, bref encore mettables... Sans doute une grosse erreur. Et lors d'un week end relax à Toulouse, j'ai craqué sur des Salomon Sonic Pro de route à -40%, des pures bombes hyper belles, à tel point que je n'ose pas les mettre par peur de les salir! Et pourtant, à chaque fois que je les regarde, j'ai envie d'aller m'évader avec...

Mon hypothèse est donc la suivante: je me suis peut-être soigné par la course à pied (soigner le mal par le mal) en abandonnant provisoirement le vélo "par la force des chose", et me suis préservé en mettant des runnings neuves donc plus amortissantes. Conclusion: je vais changer mes runnings plus régulièrement, sans attendre qu'elles soient à la couenne. En parallèle, je continue à boire du silicium organique quotidiennement, je pense que ça joue aussi un rôle.

Cette semaine, je devrais finir à quatre sorties d'1h30 (j'en suis actuellement à trois) avec reprise de l'intensité, et toujours pas de douleur. YES!

18/11/2016

L'oeil dans le rétro...

Houhou, y a encore quelqu'un?

Bien qu'elle ne soit pas complètement terminée, l'année 2016 aura été pour moi, comme je l'avais envisagé, une année de transition; sur le plan personnel et sur le plan sportif aussi, mais ça c'est plus anecdotique.

Je ne vais pas revenir sur mes problèmes de l'année dernière, je n'ai pas créé un blog de lamentations; toujours est-il que je suis sorti changé de ces épreuves, avec l'envie d'y arriver quoi qu'il arrive.

Ce blog est avant tout un blog qui parle de sport, de  futilité en somme, et j'ai besoin de ça pour redevenir plus sérieux dans d'autres domaines!

Donc parlons sport... Pour moi, cette année 2016 est un peu une continuité de 2015 sur le plan sportif: décousu et sans fil directeur.

J'ai donc fait un peu de course à pied, un peu de vélo, disons de mars (après un trail des césarines pas ridicule bien que dans la douleur, voir rubrique courses) à fin juillet. Je n'oublie pas le trail de Meyronne, un 10 kil nature sympa sur lequel j'ai bien souffert aussi.

Début Août, la partie administrative de mon projet bâtiment (voir rubrique "La vie à la ferme!") ayant bien avancé, je me suis remis à bien rouler. S'en sont suivies trois randos VTT: Cublac fin Août, St Céré fin septembre, et Montvalent mi octobre (désolé, je n'ai pas posté de CR pour celle-là), lors desquelles je me suis super bien amusé, et éprouvé des sensations bien sympas, me surprenant à "faire mal" à des gars costauds. 

Ce goût de reviens-y risque bien de m'influencer lors de mon "orientation sportive" 2017: en fait, cela risque d'être un retour à mon sport d'origine, la bicyclette, de manière plus exclusive. 

Alors, exit les courses pédestres? C'est possible, car mon genou, s'il va bien quand je suis en dominante vélo, se met à "grincer" quand je comme à taper dedans en mode CAP. C'est dommage mais c'est comme ça, au moins ça m'aide à faire un choix. Et ce qui me console, c'est que je peux garder sans problème une séance de course par semaine, sans éprouver de douleur, et donc conserver un contact avec ce sport si jouissif!

Le seul problème pur les gens comme moi qui on un emploi du temps très tendu à certaines périodes de l'année, c'est que le vélo, c'est plus exigeant que la CAP en terme de volume d'entrainement, surtout quand on aime les formats un peu longs, sur la route comme en vtt.

Donc, à priori, je vais me fixer des objectifs sur deux roues l'an prochain, sur single track, mais aussi sur asphalte! Oui, j'ai deux cyclos en vue, une en fin de printemps et une en été.

2017 risque aussi d'être l'année qui me verra reprendre une licence cycliste; je sais que je continuerai à rouler essentiellement seul du fait de mes contraintes mais c'est quand même sympa de partager une passion, et bénéficier de près ou de loin de l'émulation d'un club...

Donc en 2017, je compte bien afficher un calendrier de mes courses prévues, et m'y tenir à peu près!

13/10/2015

Trail de la vallée du Célé: une belle tranche de Lot

P1010566.JPG

Vous en voulez combien?

Pour moi, ça sera seulement 10 km ma bonne dame! Il y avait en effet deux morceaux plus gros: 18 et 29 km. Et comme je ne voulais pas avoir les yeux plus gros que le ventre, je suis resté "frugal", et j'ai bien fait. 

Bon, replaçons les choses dans "le contexte 2015":ceux qui lisent régulièrement ce blog, et plus encore ceux qui me connaissent personnellement, savent que pour mon entourage et moi, l'année 2015, qui tire doucement à sa fin, est (fût?) un passage difficile. Je ne reviens pas dessus, mais ces évènements marquants dans ma vie personnelle, ainsi que dans ma vie professionnelle (dans une nettement moindre mesure), m'ont quelque peu changé. J'ai été plongé dans un état de flottement et d'errement; il a fallut faire face sur tous les plans. Cela n'a pas été simple, mais c'est la vie. Bref, les coups que j'ai pris en début d'année m'on laissé quelque peu KO (chaos??). Je me suis rapidement relevé, en donnant le change comme je pouvais; mais il me reste des traces de coquards. Tout ça pour dire, redire plutôt, que côté sport, je n'y étais plus. A l'heure où j'écris ces lignes, l'appétit revient. Envie vivre, envie de profiter de la vie, donc envie de bouger, donc envie de jouer, donc envie de faire du sport! 

Et cette année, ma pratique sportive, dont le mouvement fut comparable à celui d'un yoyo en action, n'a jamais été vraiment structurée. Je n'avais pas de plan ni programme défini. Je me laissais juste guider par l'envie, ou l'absence d'envie. 

Après la rando VTT de la pomme début septembre, je souhaitais profiter de ma relative forme en vélo pour finir sur une course fin septembre. En regardant les calendriers, j'avais jeté mon dévolu sur la Tarbaise, Cyclo qui a lieu le dernier dimanche de septembre à...Tarbes. J'avais regardé l'itinéraire, le temps de voiture, l'hébergement, appelé l'organisateur... J'étais prêt à envoyer mon inscription accompagnée du règlement quand, le lundi ou le mardi précédant la course, la fatigue aidant (je sors d'une saison estivale chargée en boulot), je sentis que je n'avais pas la motivation requise pour toute cette intendance. Je décidai alors d'annuler. Par contre, j'avais envie d'objectifs, et envie de m'entraîner! Parallèlement, j'avais repris la course à pied sans grosse douleur, et comptais me faire une petite saison hivernale CAP. Alors pourquoi ne pas commencer plus tôt? Banco, je me fais un trail en octobre! Par contre, un petit, car je suis complètement déshabitué aux longues sorties en courant!

Illico presto, virage à 90° (j'ai l'habitude), j'entame un cycle foncier avec de la course à pied, un peu de marche, et globalement peu de volume; ça change complètement des semaines de cet été où j'ai enchaîné des semaines vélo de route et vtt avoisinant les 10H... bien sur, mal de jambes difficulté à récupérer de ce changement sans transition, mais tout est normal, il faut que mes gambettes (et mon genou!) se réhabituent à être maltraitées par l'effort excentrique et non porté! Le mercredi avant le trail, je me suis même payé le luxe de me coltiner une grosse séance de CAP avec 43' au seuil... qui a laissé des traces jusqu'au samedi.

Bon sans tarder, je poste le CR de la course, mais là il est tard, je vais plonger dans les bras de Morphée, et de ma chérie aussi. Good night.

27/11/2014

Le vélo me manque!

Ma saison vélo est terminée depuis le 21/09, date du Roc lanzagais. Depuis, j'ai sorti le Epic une fois, le 6/10, pour une sortie de 3h13. "Pour voir", j'ai fait une sortie longue en courant, puis deux, puis trois, alors que j'avais prévu, comme l'an dernier, de conserver la sortie longue sur le VTT, ou en marchant en cas de grand froid. Je peux donc dire que depuis début octobre, je m'entraîne comme un coureur et que j'y trouve un certain plaisir,bien que mon organisme ait encore du mal à digérer l'accumulation sorties longues-sorties dures. Mais bon, ça se passe plutôt bien, car jusqu'à présent, je ne me suis pas blessé. Mieux, j'ai de moins en moins mal à mon genou! 

Du coup, je me suis pris au jeu, et me suis mis à envisager de faire du long (enfin long, tout est relatif, voir la rubrique calendrier 2014-2015) en trail cet hiver. Je peux donc dire que ma transition vélo-CAP, bien qu'elle ait été difficile et qu'elle ne soit pas complètement achevée, est réussie. Si je continue comme ça, je vais pouvoir enchaîner des sorties endurance de 2h30 et de sorties plus courtes et plus dures sans trop de soucis, et être "prêt" pour des courses du type trail engagé de 25-30 bornes.

Seulement voilà, il y a un hic: le vélo, et en particulier le VTT, me manque! Et après cette sortie longue que j'ai eu du mal à finir lundi dernier, j'ai envie de ressortir mon "Spé", tout propre dans la grange, et qui a l'air lui aussi de s'ennuyer!

Rien à faire, je suis un cycliste irréductible. C'est grave docteur? 

Ben non, par contre, si je me remets à effectuer la sortie longue à vélo, adieu le 26 km du trail de l'igue,  adieu le 27 km du trail de l'Acqueduc, et bonjour les versions courtes, comme en 2013-2014! Que faire? Ecouter ses envies pardi! Pas question pour moi de me forcer (forcer oui, me forcer non!); le sport a toujours été un plaisir pour moi, et par dessus tout, je veux M'AMUSER!!

Conclusion: je replonge!

Le vélo, c'est comme la clope: il faut souvent plusieurs tentatives pour arrêter, et la majorité de ceux qui essayent n'y arrive jamais!

Allez, en tenue, on refait la pression des pneus, le casque, et zou!

30/07/2014

Fin de la trêve!

Après un bon moment à ne pas donner signe de vie sur mon blog, je me remets un peu au clavier pour faire un petit résumé de ces deux dernières semaines. 

En fait, depuis la Lily Bergaud, le sport est passé en arrière plan. J'ai fait ma "traditionnelle" semaine light post course tout en préparant les moissons, puis la semaine d'après, nous sommes parvenus à récolter les céréales, entre deux épisodes de pluie! C'est pas simple cette année!

Maintenant que le grain pour les chèvres (avoine et féveroles, sur une surface de trois ha) est à l'abri, et la paille attachée, je peux à nouveau songer à mes "échéances sportives" futures!

Voici mes séances de ces deux dernières semaines:

-mercredi 16/07/14 PM: cap endurance, 1h27;

-vendredi 18/07/14 PM: cap endurance, 0h33;

-dimanche 20/07/14 AM: cap endurance, 1h01.

Je n'ai pas noté les données cardiaque de ces trois séances, mais ça n'a pas d'importance, l'heure n'était pas à essayer de taper dedans. Beaucoup de course à pied me direz-vous pour quelqu'un qui a décidé de tirer un trait sur ce sport pour cause de douleur au genou! C'est sans connaître ma capacité à changer d'avis plus vite que Luky Lucke pour dégainer! Pour tout dire, j'ai du mal à m'y résoudre, car j'aime allier ces deux sports que sont la course à pied et le vélo, que je trouve formidablement complémentaires. Je me donne donc une nouvelle chance, pour voir où en est la douleur. En parallèle, j'ai recommencé à prendre du silicium organique, solution buvable que l'on trouve en magasin bio, réputé bon pour les os, cartilages, peau, cheveux... et souvent recommandé aux personnes ayant de l'arthrose. Chacun est en droit de croire aux bienfaits ou non de ce produit naturel, mais lorsque j'en prends, mon genou va beaucoup mieux que lorsque je n'en prends pas. Et en l'occurence, ma fiole contient aussi de la prêle, une herbe reconnue depuis longtemps bonne pour tous les tissus à base de kératine... tous les remèdes sont dans la nature.

-Lundi 21/07/14: VTT longue sortie: 3h30; début en vrai tout terrain comme j''aime, avec du déniv' et des cailloux, fin sur la route car j'ai encore pété un rayon! Commence à m'énerver cette paire de roues à 600 euros!

-Jeudi 24/07/14 PM: cap endurance, 0h31;

-samedi 26/07/14 PM: cap endurance, 0h31.

Cette semaine, j'ai prévu de reprendre le volume et l'intensité, en alliant cap et vélo si je peux! 

03/07/2014

Où vais-je?

Il est temps pour moi de faire un petit point sur ma saison, et de définir comment je veux terminer celle-ci.

J'avais initialement prévu de faire une "pause vélo" après la Granit Montana, mais quelques évènements me poussent à changer mes plans. 

Tout d'abord, j'ai fait des "pauses involontaires" ce printemps, avec, notamment, l'annulation du Roc Laissagais pour cause de crève. Je ne suis donc pas fatigué, et surtout, j'ai envie de m'entrainer et de participer à des épreuves, je suis sur ma faim en quelques sortes.

Deuxièmement, par la force des choses et à cause de mon genou droit qui visiblement ne veut plus encaisser les séances de cap "appuyées", je vais sans doute délaisser ce sport, au profit du VTT et du vélo de route. Donc mes pour objectifs estivaux en course à pied (voir calendrier 2014), c' est mort. La solution pour cet été? Remplacer par des objectifs vélo! Et a y est, j'ai mon nouveau "programme" estival:

-la Lily Bergaud le 13/07: cyclosportive de 127 km à Mauriac, dans le Cantal, avec, notamment, l'ascension du Puy Marie, point culminant de la chaîne des Puys (1700 mètres et des brouettes). Cela va me permettre de renouer un peu avec le vélo de route, que j'avais plus ou moins abandonné depuis que je m'étais mis à courir en parallèle au vtt... et pour l'occasion, je donne une nouvelle jeunesse à mon "route", en lui offrant (et à moi aussi un petit peu!) de nouvelles roues! Des Fullcrum Racing 1, pour ceux que ça intéresse; promis, je mets une photo dès qu'elles sont montées;

-la Sancy Verte, course VTT à La Bourboule (63), le 28/08. Pour sa 25ième édition, l'épreuve a droit à une nouvelle cure d'amaigrissement: elle ne fait plus que 42,5 km, et le Tour du Sancy, épreuve marathon qui avait lieu le même jour jadis et que j'ai fait à deux reprises, a disparu. Personnellement, je ne suis pas contre le fait qu'une course raccourcisse en distance,dans une certaine limite bien sur, si elle gagne en difficulté et en technicité... Je vous raconterai ça!

A part ça, je compte toujours faire le Roc lanzagais, rando VTT à côté de Souillac, fin septembre. Pour moi, ce sera sans doute dans sa version la plus longue, quelque chose comme 70 km. Et pour le mois d'octobre, j'aimerais finir sur un gros objectif de fin de saison, j'ai déjà une course en vue, j'en parlerai un peu plus tard si ça se fait!

30/04/2014

Bilan de la semaine

Depuis mon état grippal et le Roc Laissagais annulé, je "flotte" un petit peu. Ne souhaitant pas que le sport prenne le pas sur des choses plus importantes, je mets la pédale douce en la matière. Est-ce que je commence à vieillir? 

De mémoire, l'année dernière à la même époque, je pensais arrêter le vélo pour me consacrer uniquement à la CAP, puis, suite à une blessure, je suis remonté sur le vélo, avec beaucoup de plaisir d'ailleurs. En ce moment, cette idée de ne faire que de la course à pied revient sur le tapis, car je suis très pris par le boulot et la famille, la vie quoi. Alors que faire: s'entraîner envers et contre tout et risquer le surmenage, ou en faire moins et garder le plaisir, et la santé?? Présenté comme ça, pas d'hésitation possible!

Donc pour les jours qui viennent, j'ai décidé de ne pas me prendre la tête: je vais fonctionner à l'envie, être à l'écoute de ce que mon genou "me dit", et pis c'est tout!

-Total vélo: 1h26;

-total cap: 2h03;

-total sport: 3h29. C'est petinou tout ça!

24/04/2014

Lundi 21/04/14 AM, VTT endurance

Lundi c'était le jour de Pacques et, à vrai dire, j'avais plus envie de rester en famille que d'aller faire une longue sortie. Mon prochain objectif étant loin (granit montana le 15/06), j'ai coupé la poire en deux: je suis parti pour une sortie courte! Cette semaine sera donc encore light, avant la reprise d'un entrainement plus sérieux la semaine prochaine. A ce sujet, je pense qu'à l'avenir je vais (encore) moins me focaliser sur le volume, et plus sur la qualité: trois sorties/semaine me semble correct, sur un volume compris entre 5 et 7 heures, tout en continuant, si possible, à panacher vélo et cap. Il faut que j'adapte ma pratique à mon style de vie, et que je ne perde pas mes priorités de vue! Le plaisir avant tout, la performance, pour moi, c'est vraiment secondaire... Et puis ce n'ai pas parce que j'en ferai un peu moins que ça marchera forcément moins bien...

Sur une heure et demie, je n'ai pas l'impression d'avoir beaucoup perdu, il faut dire que je n'ai pas essayé de forcer, j'ai plutôt privilégié l'aspect technique et ludique. Après le temps humide du week end, le terrain était assez glissant, notament sur les dalles calcaires, bonne mise en situation!

Retour par la route sur le plat en envoyant "gentiment", sensations sympas.

1h26, 135 bpm moy, 158 bpm max.