visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2017

Méthaniseur géant de Gramat: gros, gros dossier pour le Lot

Je n'ai quasiment pas écrit sur le blog en 2017. La faute à beaucoup de choses: arrivée d'Alice, travaux sur ma future chèvrerie (j'en reparlerai), et engagement syndical et environnemental...

Car l'environnement dans notre beau département du Lot est fortement menacé par un projet très avancé de méthaniseur géant, qui doit collecter plusieurs milliers de tonnes/an (plus de 70000 dans le nouveau prévisionnel) de déchets d'abbatoirs, lisiers et boues d'épuration, cela dans le département et les cinq départements qui nous entourent. 

Dans l'idée, la méthanisation va dans le sens de la transition énergétique, donc que du positif! Le gros problème dans le cas présent, c'est la grosseur du bébé: outre le trafic de camion que cela engendrera, de la nature des déchets traités, c'est l'épandage de cette quantité phénoménale de digestat (résidu de la méthanisation) sur une surface très limitée, et sur un sol calcaire extrêmement sensible qui risque de polluer l'eau que nous buvons. Car en plus des nitrates, ce digestat contiendra des résidus médicamenteux dont des antibiothiques (déchets d'élevages industriels), métaux lourds, non détruits par le processus de méthanisation.

Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme (voir article), la Confédération Paysanne, syndicat agricole en faveur d'un agriculture durable et le GADEL, asso environnementale lotoise, ont attaqué en justice et ont été déboutés en première instance; les spéléos sont dépités, ainsi qu'une partie croissante de la population... mais peu d'élus osent critiquer. Situation attristante...

Nous avons rencontré la Députée Huguette Tiégna, nouvelle élue de la deuxième circo, elle se positionne contre le projet en l'état, est en train de former un groupe pour mettre le doigt sur le problème au sein de l'assemblée, mais pour l'instant rien de concret manifestement. 

Pour plus d'infos: métha46.wordpress.com

J'aurai malheureusement l'occasion de parler encore de ce projet monstrueux, irresponsable, et certainement pas écologique comme veulent le faire passer ceux qui en sont à l'origine.

https://actu.fr/occitanie/gramat_46128/methanisation-scie...

Voici un article paru dans la Vie Quercynoise qui montre un avis de scientifique. Bonne lecture.

08/01/2017

On a marché sur l'eau

La cascade du Cirque d'Autoire glacée, c'est assez rare, alors ni une ni deux, avec Paul, on a profité de cette offensive hivernale pour aller s'extasier devant la nature. Paul était émerveillé (moi aussi bien sur!), il lui en est même venu des questions métaphysiques du genre "C'est Dieu qui a crée tout ça?". Il a sept ans, il se pose depuis un petit moment déjà des questions auxquelles je n'ai pas de réponse. Alors je lui répond que je ne sais pas vraiment, que c'est à lui de se les trouver, que ça prendra du temps, que ça ne sera pas forcément tranché...

En tous cas ça prouve chez lui un degré élevé de sensibilité, ça montre aussi qu'il a conscience de ce qu'il entoure, de son environnement. En tous cas, à chaque fois que l'occasion se présente, je ne manque pas d'insister sur le fait que cet environnement est fragile, que l'humain est en train de le détruire, et qu'il est vital d'en prendre le plus soin possible... Il me tarde de vivre des moments comme ça aussi avec Alice...

Matinée sportive pour Paul, car de Siran, on est descendu au pied de la cascade... avant de remonter à notre point de départ; il était vanné!

 

P1011798.JPGP1011814.JPGP1011815.JPGP1011818.JPGP1011808.JPGP1011816.JPG

02/01/2017

Projet de méthanisation industrielle sur le causse de Gramat

http://www.laviequercynoise.fr/le-projet-de-gramat-fait-i...

A suivre de très, très près, surtout quand un tel projet se situe sur le sol "gruyère" des causse du Quercy.

La mobilisation s'organise doucement... 

09/11/2015

Balade avec Paul

Mon fils Paul va avoir six ans le 12/11. Six ans, c'est un âge où on prend conscience de beaucoup de choses, et où on se pose tout le temps des questions. Je m'en rends compte tous les jours, et j'essaie de lui donner les réponses les plus  complètes possibles; mais parfois, je ne lui donne que des éléments de réponse, pour qu'il se fasse son opinion, qu'il forme ses goûts à lui. Enfin cela ne sera jamais complètement vrai, car éduquer, c'est avant tout transmettre. Et comme tout parent qui se respecte, je tente de transmettre ce qui est important à mes yeux. 

Hier dimanche, on a fait "de la pratique": on est allé se promener, par un temps incroyablement (bizarrement même) beau pour un mois de novembre, et je lui ai fait découvrir des falaises et des grottes vers Meyronne et le Bougayrou (un nom bien de chez nous!). A ma grande satisfaction, il a été conquis, il ne voulait plus partir tellement il était bien! Ce qui me fait constater qu'il est à un âge où il prend conscience de son environnement. Il faut dire aussi que depuis qu'il est tout petit, je lui explique qu'il faut économiser nos ressources pour ne pas "trop" dégrader notre planète. Voici quelques photos!P1010674.JPGP1010678.JPGP1010683.JPGP1010691.JPGP1010689.JPGP1010699.JPGP1010697.JPGP1010693.JPG

13/05/2014

Sables bitumineux, ou le pétrole sale

Si vous avez 30 minutes devant vous, vous pouvez visualiser cette vidéo sur l'exploitation des sables bitumineux, un hydrocarbure non conventionnel, au Canada. Il n'y a pas de mots pour qualifier la cupidité de certains humains, prêts à tout détruir pour des dollards... Le cauchemar est en marche.

http://www.dailymotion.com/video/x1r1ifi_canada-le-marcha...

 

22:00 Publié dans écOlogie | Lien permanent | Commentaires (0)

14/02/2014

Le mirage du gaz de schiste

Et dire qu' il y en a qui croient à ça...

Le mieux, c' est de visionner la vidéo, puis de lire l' article du Monde, qui démonte un à un ces arguments qui n' en sont pas vraiment. Et ce qui est encore mieux, c' est de se documenter sur le sujet, afin de se faire sa propre opinion.

Je rappelle que je suis POUR le progrès, et pas un "acharné" contre tout.

PS: j'avais posté un texte un peu plus incisif, avant de le retirer. Certains l' auront peut-être lu... Il vaut mieux se méfier quand on écrit sur internet, certaines personnes sont procédurières...

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2014/02/13/la-navigatric...

 

15:32 Publié dans écOlogie | Lien permanent | Commentaires (0)

11/10/2013

Validation de la loi anti fracturation hydraulique

Voilà qui est rassurant, mais ne nous endormons pas, l' industrie pétrolière et gazière a la dent dure...

 

http://www.france24.com/fr/20131011-gaz-schiste-france-op...

 

22:18 Publié dans écOlogie | Lien permanent | Commentaires (0)

13/08/2013

Que la nature est belle (suite)

P8121694.JPGVoici quelques clichés de la forêt derrière notre maison, pris par Gaëligue, qui montrent que cette année, nous ne connaissons pas la sécheresse, de petit Paul, qui s' éclate comme un petit fou, et qui adore courir, en dépit de ses "runnings" pas tout à fait du dernier cri...P8121697.JPGP8121718.JPGP8121719.JPGP8121708.JPG et enfin notre maison de type bioclimatique, vue de dos, conçue par un ami (salut Robin)...

 

08/08/2013

A quand la transition énergétique??

Mais quand aurons-nous le courage d' engager une nouvelle politique énergétique, quand nos sociétés de consommation se sèvreront-elles du tout hydrocarbure?

http://paris-ile-de-france.france3.fr/2013/08/06/seine-et...

14:22 Publié dans écOlogie | Lien permanent | Commentaires (0)

26/06/2013

Gaz de schiste: le permis de Brive est rejeté

 

La ministre de l'écologie, Delphine Batho, n'a pas attendu la décision du préfet de Dordogne, et a sonné la fin de la récré sur le sujet de la demande de permis d'exploiter les gaz de shiste et de houille, venant de la société Hexagon gaz, sur notre territoire. C'est une très bonne nouvelle, on pouvait s'y attendre, vu l'émoi que cette perspestive provoquait au sein de la population, et vus les "dommages collatéraux" qu' une telle technique (fracturation hydraulique) auraient causés. Ce qui est un peu plus inquiétant, c'est que d'autres techniques, qui n'existent pas encore ceci dit, pouraient avoir l'aval du ministère. A ce sujet, on voit difficilement comment une technique "propre" pourrait permettre d'extraire des gaz aussi "difficiles d'accès", sans parler de l'impact sur le réchauffement climatique de l'exploitation de ces mêmes gaz. Sans compter que certaines sociétés pétrolières déclarent notre loi anti fracturation hydraulique inconstitutionnelle...

Il n'y a rien à faire, la seule solution pour notre avenir, elle est , ou plutôt, elles sont très simples: ÉCONOMIES D'ÉNERGIES, et ÉNERGIES RENOUVELABLES!

Une bataille est gagnée, ne baissons pas la garde! 

http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/2013/06/24/le...