visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2020

Tête et jambes plus disponibles

Les douze mois qui viennent de s'écouler ne m'ont pas, mais alors vraiment pas, laissé de place pour envisager de pratiquer ce qu'on pourrait appeler un entrainement sportif, même léger. 

Classique, en sont résultés un état psychologique "vaseux", et au fur et à mesure que ma forme physique se dégradait, allant de paire avec un tour de taille en progression lui :-( , je me sentais de plus en plus mal dans mon corps... Pas de scoop ici, la tête et le corps sont liés...

Depuis le mois de Juillet, j'ai repris une activité physique régulière. Manquent plus que les cinq fruits et légumes par jour et à moi le profil du type bien sous tous rapports... Blague à part, cela a signifié chez moi, depuis cet été et jusqu'à aujourd'hui, environ trois sorties hebdos de plus ou moins 1h30 en course à pied. Quelques séries plus dures fin Août et septembre, avec un début de sensations positives dernièrement. Et, grand évènement: l'achat d'un nouveau VTT, après un an et demi sans avoir pratiqué! J'ai exactement huit sorties vélo au compteur, d'une durée allant de 2h30 à 3h30 (6 vtt et 2 route), depuis la mi Août, en remplacement à chaque fois d'une séance CAP. Je renoue un peu avec la bicyclette, moi qui me suis toujours perçu comme un cycliste qui court plutôt qu'un coureur qui fait du vélo... Du plus loin que je me souvienne je suis sur un vélo. Mes photos d'enfance en témoignent, je suis un coup sur un vieux biclou qu'une cousine m'a donné, un coup sur un BMX qu'on copain de voulait plus, un coup sur un vélo "demi course" que ma grand mère m'a acheté... Ce qui explique certainement que lorsque j'enfourche une bicyclette, j'ai le sentiment de revenir un peu en enfance... 

IMG_1325.JPG

A partir du mois d'octobre, je vais durcir un peu tout ça. Maintenant que mon organisme recommence à encaisser les sorties endurance, puis les sorties un peu plus dures, je compte augmenter la fréquence progressivement, et mettre un peu plus d'intensité. Ensuite viendra la notion de cycle d'entrainement, de programmation... Pour, pourquoi pas, osons fantasmer et croire que la situation sanitaire va s'améliorer, planifier une saison 2021!

Le vélo? Demain j'ai prévu une sortie route assez longue d'environ 3h30, ensuite il est possible que je me centre presque exclusivement à nouveau sur la CAP, avec des sorties d'1h30 "seulement", mais plus fréquentes. Ça sera peut-être plus adapté à la saison fraîche, humide, sombre... dans laquelle nous avons basculé subitement ces derniers jours! Je posterai de temps en temps le contenu de mes semaines, avec mes séances détaillées (thème, intensités...). Il faudra juste que je veille à ne pas m'enflammer trop vite: je ne dois pas oublier que je viens de vivre une année de quasi sédentaire, que j'ai des kilos à perdre... Objectif récupérer un corps qui "répond", à 43 ans! Equation à plusieurs inconnues, avec pas mal de facteurs limitants!

Écrire un commentaire