visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2014

Où vais-je?

Il est temps pour moi de faire un petit point sur ma saison, et de définir comment je veux terminer celle-ci.

J'avais initialement prévu de faire une "pause vélo" après la Granit Montana, mais quelques évènements me poussent à changer mes plans. 

Tout d'abord, j'ai fait des "pauses involontaires" ce printemps, avec, notamment, l'annulation du Roc Laissagais pour cause de crève. Je ne suis donc pas fatigué, et surtout, j'ai envie de m'entrainer et de participer à des épreuves, je suis sur ma faim en quelques sortes.

Deuxièmement, par la force des choses et à cause de mon genou droit qui visiblement ne veut plus encaisser les séances de cap "appuyées", je vais sans doute délaisser ce sport, au profit du VTT et du vélo de route. Donc mes pour objectifs estivaux en course à pied (voir calendrier 2014), c' est mort. La solution pour cet été? Remplacer par des objectifs vélo! Et a y est, j'ai mon nouveau "programme" estival:

-la Lily Bergaud le 13/07: cyclosportive de 127 km à Mauriac, dans le Cantal, avec, notamment, l'ascension du Puy Marie, point culminant de la chaîne des Puys (1700 mètres et des brouettes). Cela va me permettre de renouer un peu avec le vélo de route, que j'avais plus ou moins abandonné depuis que je m'étais mis à courir en parallèle au vtt... et pour l'occasion, je donne une nouvelle jeunesse à mon "route", en lui offrant (et à moi aussi un petit peu!) de nouvelles roues! Des Fullcrum Racing 1, pour ceux que ça intéresse; promis, je mets une photo dès qu'elles sont montées;

-la Sancy Verte, course VTT à La Bourboule (63), le 28/08. Pour sa 25ième édition, l'épreuve a droit à une nouvelle cure d'amaigrissement: elle ne fait plus que 42,5 km, et le Tour du Sancy, épreuve marathon qui avait lieu le même jour jadis et que j'ai fait à deux reprises, a disparu. Personnellement, je ne suis pas contre le fait qu'une course raccourcisse en distance,dans une certaine limite bien sur, si elle gagne en difficulté et en technicité... Je vous raconterai ça!

A part ça, je compte toujours faire le Roc lanzagais, rando VTT à côté de Souillac, fin septembre. Pour moi, ce sera sans doute dans sa version la plus longue, quelque chose comme 70 km. Et pour le mois d'octobre, j'aimerais finir sur un gros objectif de fin de saison, j'ai déjà une course en vue, j'en parlerai un peu plus tard si ça se fait!

30/04/2014

Bilan de la semaine

Depuis mon état grippal et le Roc Laissagais annulé, je "flotte" un petit peu. Ne souhaitant pas que le sport prenne le pas sur des choses plus importantes, je mets la pédale douce en la matière. Est-ce que je commence à vieillir? 

De mémoire, l'année dernière à la même époque, je pensais arrêter le vélo pour me consacrer uniquement à la CAP, puis, suite à une blessure, je suis remonté sur le vélo, avec beaucoup de plaisir d'ailleurs. En ce moment, cette idée de ne faire que de la course à pied revient sur le tapis, car je suis très pris par le boulot et la famille, la vie quoi. Alors que faire: s'entraîner envers et contre tout et risquer le surmenage, ou en faire moins et garder le plaisir, et la santé?? Présenté comme ça, pas d'hésitation possible!

Donc pour les jours qui viennent, j'ai décidé de ne pas me prendre la tête: je vais fonctionner à l'envie, être à l'écoute de ce que mon genou "me dit", et pis c'est tout!

-Total vélo: 1h26;

-total cap: 2h03;

-total sport: 3h29. C'est petinou tout ça!

24/04/2014

Lundi 21/04/14 AM, VTT endurance

Lundi c'était le jour de Pacques et, à vrai dire, j'avais plus envie de rester en famille que d'aller faire une longue sortie. Mon prochain objectif étant loin (granit montana le 15/06), j'ai coupé la poire en deux: je suis parti pour une sortie courte! Cette semaine sera donc encore light, avant la reprise d'un entrainement plus sérieux la semaine prochaine. A ce sujet, je pense qu'à l'avenir je vais (encore) moins me focaliser sur le volume, et plus sur la qualité: trois sorties/semaine me semble correct, sur un volume compris entre 5 et 7 heures, tout en continuant, si possible, à panacher vélo et cap. Il faut que j'adapte ma pratique à mon style de vie, et que je ne perde pas mes priorités de vue! Le plaisir avant tout, la performance, pour moi, c'est vraiment secondaire... Et puis ce n'ai pas parce que j'en ferai un peu moins que ça marchera forcément moins bien...

Sur une heure et demie, je n'ai pas l'impression d'avoir beaucoup perdu, il faut dire que je n'ai pas essayé de forcer, j'ai plutôt privilégié l'aspect technique et ludique. Après le temps humide du week end, le terrain était assez glissant, notament sur les dalles calcaires, bonne mise en situation!

Retour par la route sur le plat en envoyant "gentiment", sensations sympas.

1h26, 135 bpm moy, 158 bpm max.

16/04/2014

Pas de Roc Laissagais pour moi

Bon, et ben je ne serai pas allé au Roc Laissagais cette année... 

Pourquoi? Ceux qui ont lu ma précédente note s'en doutent sans doute: raison état fébrile!

Et oui, depuis mercredi dernier, je me traine. En début de semaine dernière, je sens un léger mal de gorge. Je ne m'affole pas; mercredi matin, ce n' est pas la grande forme, je sens des courbatures aux jambes, je me dis que cela provient des efforts cumulés de ces derniers temps, et d'un manque de récupération. Mais quand je monte sur le vélo l'après-midi pour une sortie longue, là je me rends compte que c'est plus qu'une légère fatigue, je suis bel et bien malade! Quand je rentre au bout de trois heures passées, je suis complètement exténué! pour l'anecdote, il faisait assez doux et grand soleil, j'ai croisé plusieurs cyclistes en "bras de chemise", et moi avec mes deux maillots et mes manchettes, je n'ai pas eu chaud, d'ailleurs quand je les ai enlevés au retour, ils étaient complètement secs! Je n' ai donc pas mouillé le (ou les!) maillot!

Le lendemain et le sur-lendemain ça va un peu mieux, par contre le samedi, de retour de chez le vélociste (et oui, il faut préparer la monture aussi!), je me sens à nouveau bien mal, la tête dans une marmite, mal à la gorge, sans énergie... Apéro (soft!) avec des cousins-oncles-tantes, et je prends la décision qui, je pense, s'imposait: je ne me rendrai pas à Laissac, je ne suis vraiment pas en état pour me mettre à bloc sur une course, dure qui plus est, d'environ 3h00.

Le dimanche matin, je me sens mieux, du coup je fais un peu de VTT sur route: 21' pour me rendre à une session photos pour un copain qui fait une plaquette, il crée son entreprise d'accompagnement nature, rando... j'en reparlerai sans doute. Puis 15' pour aller chez les beaux parents.

Lundi, ça va pas trop mal, l'après-midi je fais du bois. Lundi soir, je suis à nouveau vanné, je mange à peine et au lit. La nuit de lundi à mardi est "tumultueuse": je fais des rêves bizarres, je me réveille trempé de sueur plusieurs fois; mardi matin, c' est le calvaire: levé à 5h00, je n'avance pas, je n'ai aucune force. Les chèvres doivent se demander ce que je fais! Pour livrer c'est la même chose, je crois même que j'ai la grippe. Dans l'après midi, ça s'arrange, je peux travailler "presque" normalement. Et aujourd'hui ça va nettement mieux, je suis même allé courir une demie heure et tout s'est bien passé!

Bon, sur ce coup-là, je pense qu'il n'y a pas vraiment de hasard: j'ai voulu préparer le Roc Laissagais coûte que coûte, en dépit de ma charge de travail, de la fatigue "post mises bas"; il en est résulté une fatigue générale qui a fait que j'ai chopé le premier virus qui passait. Enfin c'est ma théorie. Dommage, je pense que j'étais bien préparé pour la course: je ne m'étais pas entrainé énormément, mais bien bien, avec des sorties bien dures. Enfin il y a beaucoup plus grave, des courses, j'en ferai d'autres, et celle-là, sans doute en 2015!

01/02/2014

Saison hivernale, le bilan... et saison à venir

Voilà, ma saison hivernale est terminée, maintenant place à la transition tournée vers une dominante vtt, et avant ça, place à une coupure pour cause de gros boulot: les naissances des chevreaux! 

Déjà, cette semaine est très light, car je suis dans les préparatifs mises bas, qui vont démarrer "plein pot" la semaine prochaine. Il vaut mieux donc que tout soit prêt...

Ensuite, en février, je ne compte pas faire beaucoup de sport, car la charge de travail va être très importante, mon emploi du temps et mon esprit seront surtout au boulot, et autant ne pas rajouter de la fatigue à la fatigue...

Reprise en mars avec un premier objectif à la clé: le Roc Laissagais, en Aveyron, mi-avril: il s' agit d' une course FFC avec un gros niveau et pas mal de coureurs élites présents, j' y vais donc sans objectif de classement, j' essaierai juste d' y arriver avec la meilleure forme possible. Le même jour, il y a aussi une course marathon (support du championnat du monde de la discipline en 2015), mais je n' aurai pas le foncier requis pour y participer à cette période, donc je préfère faire du rythme pour être prêt un peu plus tard pour des distances plus longues.

Mon calendrier pour la saison à venir est ficelé dans ma tête, je le poste sans tarder. J' ai préféré attendre un peu avant de me dépêcher de le publier, pour limiter les risques de changer d' avis, chose fréquente chez moi... Ce que je peux déjà dire, c' est que ce sera un mélange de course à pied et de vtt, mais avec une certaine cohérence...

Pour ce qui est de ma saison hivernale, je me suis tenu à mon prévisionnel: je voulais faire des courses pédestres de format court, j' en ai fait trois en deux mois, avec une progression entre la première et la dernière. Je pense avoir amélioré ma vitesse, je suis donc content, et surtout, j' ai pris du plaisir!

02/01/2014

Bilan de la semaine: "mission accomplie"

Derrière ce titre un peu bizarre, se cache juste la satisfaction d' avoir fini l' année sur une bonne note, c' est-à-dire un bon chrono à la corrida de Naussanes. Les sensations étaient bonnes les jours précédents, je pressentais donc que cette course allait bien se passer. Et comme je ne suis pas du genre à stresser avant une épreuve, j' y allais serein! Et oui, le sport, pour moi, ce n' est pas assez sérieux pour se mettre la pression, surtout à mon niveau! 

Pour ceux que ça intéresse, voici les "données cardiaques de ma course: 176 bpm moy, et 181 bpm max.

Encore une semaine "only CAP", pour un volume de 5h30, sans oublier la séance d' escalade.

La semaine qui vient (et qui est déjà entamée), je vais peut-être ressortir un peu le vtt, pour ne pas trop tirer sur la corde: j' ai une petite gène au talon d' achile droit, c' est peut-être un signe qu' il faut reprendre l' entrainement croisé... En plus il fait (très) doux, et en plus j' en ai envie, alors pourquoi m' en priver? Je pensais reprendre le vélo un peu plus tard, mais en matière d' entrainement, il est toujours bon d' écouter ses sensations, et ses envies aussi...

23/12/2013

Bilan de la semaine: et si on courait?

Les températures ce sont radoucies, je pourrais donc aller rouler, mais en fait, je n' en ai pas très envie. En ce moment, je préfère faire ma sortie longue en courant, même si j' en ch... un peu... Je pense, si je ne me blesse pas en courant cet hiver, reprendre le vélo courant février, lorsque la première (et plus grosse) vague de mises-bas sera passée, période à laquelle je pense que je recommencerai à "penser vélo". D' ici là, jusqu' à la fin janvier, pour la sortie longue, je pense que j' alternerai cap et marche. Quoi qu' il en soit, je tiens à conserver une longue sortie/semaine, pour ne pas perdre ma base foncière, et devoir repartir de zéro de ce côté-là au printemps. Et puis, même pour les courses courtes hivernales, je crois qu' il est bon d' avoir de l' endurance, c' est quand même la base! Sans parler du plaisir que procurent ces fameuses séances longues, que ce soit en courant, en marchant ou en vélo!

Cette semaine donc, je n' ai fait que de la course à pied, 6h00 en tout (et une séance d' escalade mardi soir), ce qui commence à faire pour moi. Côté intensité, c' est pas mal non plus: une bonne heure, répartie en deux séances, une VMA et une seuil.

12/12/2013

Bilan de la semaine: content ou pas content?

Pour tout avouer, je n' ai pas assez l' esprit de compèt (heureusement pour moi, sinon bonjour les déceptions!) pour être déçu par un classement " pas aux avants-postes". Je me focalise plus sur le temps réalisé, et une heure et quart sur ce parcours, je trouve que c' est correct, même si l' on peut toujours rajouter des "si et si", et se trouver des excuses pour ne pas avoir accéléré sur la fin par exemple. Ce que je retiens, c' est que j' ai fait de mon mieux, avec ma forme du moment, donc pas de regret.

Ce qui me fait penser que j' ai une petite marge de progression sur ce format, c' est que je ne suis pas un habitué du genre, et que pour "choper" le rythme, il faut faire quelques courses. Je pense donc qu' à la fin de l' hiver, mon niveau en CAP format court devrait s' être amélioré un peu!

Volume de la semaine: 6h52, dont 0h45 de HT, beaucoup de cap pour moi (trop?); plus une séance d' escalade mardi soir: ça fait deux séances où je ne passe rien, c' est un peu décourageant, mais ça serait trop simple si on progressait de manière linéaire et sans effort!

La semaine prochaine: allègement du volume et pas d' intensité, avant de recommencer à forcer en vue des 15 km de Naussanes.

05/12/2013

Lundi 2/12/13 AM, course à pied longue sortie

Je ne suis pas médecin, mais à quelque chose près, quand on se vaccine, on s' injecte "un peu" de maladie pour s' immuniser. Et bien c' est un peu ce que j' ai fait: deux lundis de suite, j' ai fait ma sortie longue en courant, et ça m' a bien dégouté! Je voulais avoir confirmation, mais je pense qu' il faut longtemps pour vraiment s' habituer à ce type d' entrainement, et je ne suis pas du tout certain que cela me plairait quand bien même, alors pourquoi insister, si ce n' est pour me blesser? Déjà, à l' heure où j' écris cette note, j' ai mal sous le pied gauche; je ne sais pas si c' est musculaire ou tendineux, à l' heure actuelle c' est plus une gène qu' une vraie douleur, je prends ça en tous cas comme un signal d' alerte. En fait, j' ai la même sensation qu' au printemps dernier, lorsque j' ai coupé le vélo au profit de la seule course à pied. Ou comment ne pas tirer de leçons du passé!

Ma sortie donc: ça s' est plutôt bien passé, je n' ai pas éprouvé de fatigue particulière, juste de la lassitude à la fin, alors qu' en marchant ça ne me fait pas ça. cela peu paraître étonnant, mais je préfère marcher 4h00 que courir 2h30, en fait j' aime marcher, c' est comme ça et pis c' est tout!

Si, une autre remarque: j' ai passé la dernière demie heure à lutter contre les petites douleurs diverses: genoux, casse musculaire... Je n' aime pas assez avoir mal pour persister dans cette voie! Courir plus de deux heures, ce n' est sans doute pas (ou plus) pour moi.

2h41, 132 bpm moy, 151 bpm max.

08/08/2013

Semaines 31 & 32, coupure

Vu mon état de fatigue, j' ai décidé de couper une semaine de plus que prévu. Je vais pouvoir en profiter pour mettre à jour des tâches que j' ai en retard: débroussaillage de certains abords de la ferme, et papiers. Pas d' ennui en vue donc. 

La semaine prochaine, reprise prévue, endurance au programme, ce n' est que la semaine d' après, c' est-à-dire du 19 au 25/08, que je recommencerai à forcer; l' objectif étant d' être "prêt" le 6/10 pour la Rando Silex, ma dernière course de l' année en VTT.

Ensuite, débutera pour moi une saison CAP, d' Octobre à Janvier 2014 vraisemblablement, où, je pense, je vais m' orienter vers des épreuves courtes, histoire de faire un peu de rythme cet hiver!