visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2014

Bilan de la semaine

-Lundi 30/06/14 PM: vélo de route longue sortie. Je suis allé faire un tour dans le Ségalat, du côté de Notre Dame De Verdal, puis de Lacam d'Ourcet, magnifique. J' ai parcouru des routes étroites, sans aucune voiture, un  régal... En plus, ce coin du Lot (proche du Cantal), me dépayse de mon coin à moi, j'avais un peu l'impression d'être en vacances... 4h02, 132 bpm moy, 166 bpm max (dans un raidillon au dessus de Notre Dame), et la sensation de bien encaisser sur la durée.

-Mercredi 2/07/14 Pm: VTT côte raide et seuil. J'ai monté trois fois le GR Floirac-soult, raide et rude, dans le sens technique, soit trois fois 7' environ au seuil. Au début deux fois de suite (je suis descendu par le même endroit), et la seconde fois je suis redescendu par une "variante" toboggan, très ludique, qui rallonge un peu et m'a permis de récupérer, et qui elle ne se monte pas sur le vélo par contre. 1h28, 142 bpm moy, 173 bpm max.

-Vendredi 4/07/14 PM, VTT seuil. Première série: 25', au bout de laquelle la pluie s'est invitée; seconde série:16'. Après cela, une côte raide mais montée plus cool (toujours aux environs de Floirac), au cours de laquelle mon pneu a fait "gicler" un caillou qui est venu me péter un rayon. Et mer... Du coup, descente et retour par la route. 2h30, 143 bpm moy, 174 bpm max.

-Dimanche 6/07/14 PM, cap avec mon fils et mon neveu, tous deux dans la carriole et moi en pousse-pousse. Le moins que je puisse dire, c'est que je ne me suis pas ennuyé, et qu'on nous entendait arriver, j'avais devant moi deux pipelettes excitées comme des puces et qui commentaient tout! 0h31, 139 bpm moy, 155 bpm max.

Bonne semaine (8h31 de sport), quasi exclusivement à vélo, et oui, je lâche la course à pied, enfin j'abandonne la compèt en cap, pour épargner mon genou fragile. J'en ferai plus, en PPG et en loisir, cet hiver, mais sans préparer de trail, donc sans grosse intensité. 

02/07/2014

Semaine du 23 au 29/06: pas mal, mais...

La semaine dernière a été conforme aux prévisions. En voici le détail:

-lundi 23/06/14 PM, vélo de route longue sortie (3h25, 133 bpm mùoy, 161 bpm max). Je me sentais bien, du coup j'en ai profité pour faire une sortie dynamique, avec quelques changements d'allure. Parcours: la maison-Carennac-Loubressac-Thégra-Lavergne-Gramat-Bio-Aynac-Mayrinhac Lentour-Thégra-Loubressac-maison;

-mercredi 25/06/PM, vélo de route. J'étais parti pour faire de la PMA, mais j'ai tout de suite vu que je ne pourrais pas: puls basses, pas de pêche, et pas envie de forcer... J'ai quand même essayé à plusieurs reprises de faire monter le coeur, pas moyen, même si les jambes répondaient plutôt bien. Je suis quand même arrivé à me débloquer sur la fin, dans le raidillon qui traverse la voie ferrée en arrivant à Floirac. Résidus de la sortie de lundi sans doute! 1h31, 129 bpm moy, 171 bpm max;

-Vendredi 27/06/14 PM, course à pied par un temps lourd, dur. Cette fois-ci, j'avais bien récupéré, le coeur est assez bien monté: 45' au seuil, sur terrain varié, route, chemin défoncé, plat, côte, descente. Je finis bien éclaté, il faut dire que ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de sortie dure en CAP! A ce sujet, cette séance est peut-être celle qui va me faire laisser la cap un peu de côté: le lendemain et le sur-lendemain, j'ai encore eu mal au genou, celui-ci étant gonflé. J'en ai un peu marre d'avoir mal après être allé courir, je pense que m'entraîner de la sorte n'est pas durable, je suis en train de m' abîmer, et je veux pouvoir faire du sport encore longtemps! Est-ce la fin de la course à pied en mode "compète" pour moi? 1h35, 154 bpm moy, 177 bpm max;

-dimanche 29/06/14 PM, home trainer endurance: 0h31, 122 bpm moy, 129 bpm max, et 5' de force (40 rpm), devant un DVD de Mickey en compagnie de Paul!

Au total, 7h07 de sport, j'ai pas mal forcé, mais je retiens que courir me fait mal au genou, je vais sans doute être obligé d'en tirer les conséquences qui s'imposent...

 

22/06/2014

Semaine "post granit"

Je récupère tranquillement de mon "super effort", non sans avoir refait la course dans ma tête, et avec cette histoire de pneu qui ne tient pas l'air en travers... C'est comme ça, ça m'apprendra à utiliser du matos non testé en compèt...

Donc cette semaine a très light, j'ai encore eu une semaine chargée en boulot; c'est la saison après tout, moi au moins j'ai la chance de travailler et de faire un métier que j'aime...

J'ai donc casé trois mini-séances de trente minutes: 

-Jeudi 19/06/14 PM: cap endurance (pas de cardio), 28';

-dimanche 22/06/14 AM: cap endurance (pas de cardio), 30';

-dimanche 22/06/14 PM: HT endurance-force, 35', dont 15' en force (45 tpm); 124 bpm moy, 134 bpm max.

La semaine prochaine: grosse semaine, allez on y croit! 

08/06/2014

Enfin une bonne semaine d'entrainement°°°

Cette semaine ne s'est pas vraiment passée comme je l'avais prévu, mais je m'en sors plutôt pas trop mal. Voici le résumé:

-lundi, je n'ayant pas fini de rentrer le foin, je me suis consacré à ça toute la matinée. Moi qui avais prévu une sortie longue, c'est raté. L'après midi, je suis donc allé courir: 1h31, 154 bpm moy, 176 bpm max. Au niveau contenu: 25' au seuil, et de la souffrance pendant le bloc (la faute au désentrainement);

-mercredi aprem, j'ai pu effectuer ma sortie longue en vélo de route: 3h25, ce n'est pas aussi long que j'aurais voulu, mais j'ai mis beaucoup d'intensité: 42' au seuil avant, pendant et après la côte de la maison rouge, avec un final en cap en portant le vélo pour monter jusqu'à la table d'orientation (environ 650 m d'altitude, c'était marqué sur la table, mais je n'ai pas pensé à regarder, tout explosé que j'étais!). Redescente sur Lanteuil, et j'en remets une couche (au seuil) dans la côte qui remonte à Stolan: 17' cette fois-ci, pour un total de 59' au seuil, bien. Retour laborieux, en faisant une dernière boucle par Martel. 141 bpm moy, 173 bpm max;

-vendredi soir, après une (nouvelle) grosse journée de boulot, petite sortie cap en endurance:0h31, 136 bpm moy, 149 bpm max;

-samedi aprem, sortie vtt, avec comme difficulté du jour la côte de la Chatie, grosse côte très raide (une des plus dures "montables" du coin, avec notamment un mur à passer, et des parties raides et techniques: un vrai fractionné naturel! Cagnard, on n'est pas encore habitué, j'en ai souffert sur la fin (partie non boisée). Arrivé en haut, demi tour immédiat, à redescendre c'est physique aussi car technique et assez cassant, en bas de la descente le cardio indiquait 145... Retour assez dynamique, avec accélérations et relances, plaisir. 1h32, 147 bpm moy, 177 bpm max.

-dimanche aprem, retour de pique nique entre amis à la Dordogne (et baignade en prime, dans une eau à 15°C: vivifiant!) en courant, sur route plane: 0h36, endurance, pas de cardio. Je n'avais pas de casquette, la surchauffe guettait!

Total: 7h37 de sport et pas une bonne dose d'intensité, ça aurait été super si j'avais pu faire ça la semaine dernière aussi!

31/05/2014

ça va être dur à la Granit!

Et oui, je viens d'effectuer une nouvelle semaine légère niveau entrainement, mais celle-là, elle n'était pas voulue!

Je m'étais bien dit que je ferais une semaine "dure", mais il en a été complètement autrement:

-lundi, pluie toute la journée, à ne pas mettre un vélo dehors. J'avoue, j'ai eu un coup de flemme, et j' en ai profité pour notamment faire un peu d'ordre dans mes papiers, et buller aussi, ça fait vraiment du bien de temps en temps!

-Et le restant de la semaine, vu que le temps fut, on va dire, à peu près clément, j'en ai profité pour rentrer du foin, donc boulot boulot. Si tout va bien, je devrais quasiment terminer demain matin. Cette semaine "sacrifiée" niveau sport ne l'aura donc pas été pour rien. Lundi, quoi qu'il arrive, je vais rouler au moins 4h00, à vtt s'il fait beau, sur la route sinon.

Donc cette semaine, j'ai fait:

-mardi 27/05/14 PM, cap endurance, 0h40 (pas de cardio). La bonne nouvelle, c'est que ma foulure de vendredi dernier ne m'empêche pas de courir. Je fais juste attention de ne pas me retordre la cheville, sans quoi ça serait sans doute beaucoup plus grave;

-vendredi 29/05/14 PM, cap endurance, 1h29, 1399 bpm moy, 152 bpm max. Parcours bien typé trail et déniv. La cheville, ça va toujours.

Pas de vélo, pas de volume, pas d'intensité: pas de sur-entrainement en vue! Une semaine à oublier, mais qui risque de me coûter cher le 15/06, jour de la granit montana! 

27/05/2014

Bilan de la semaine: repos relatif

Comme à mon habitude, je "coupe" un peu la semaine qui suit une épreuve, avant de repartir sur un cycle d'entrainement plus volumineux et intense. Enfin ça, c'est la théorie; ça ne se passe pas toujours selon les prévisions, à l'instar de ces dernières semaines... Avec l'âge, on apprend à relativiser et à replacer les choses dans leur ordre d'importance...

Semaine légère donc:

-jeudi 22/05 PM: 1h04 de vélo de route. En fait je suis allé à Brive à vélo, chercher ma voiture en réparation. La semaine d'avant, j'étais tombé en panne, un problème d'électronique, en plein centre ville et en pleines livraisons, la grosse galère! Vive le progrès! 130 bpm moy, 158 bpm max;

-vendredi 23/05 PM: 1h28 de cap, 132 bpm moy, 150 bpm max. L'évène ment de la journée:dans une descente, je me suis joliment foulé la cheville gauche. J'ai pu rentrer en courant, j'étais chaud, ça allait. Par contre le lendemain, ma cheville était bien enflée, et j'avais un bleu en prime. A cette heure-ci, ça commence à dégonfler (il va se passer du temps avant que l'enflure ne disparaisse complètement), ça gratte (signe de guérison), et le bleu est toujours présent. Du coup, je ne sais pas si je peux aller courir ou pas...

 

25/05/2014

Bilan de la semaine du 12 au 18/05

Grâce à la rando de Bretenoux, cette semaine a été une bonne semaine d'entraînement; elles ont été plutôt rares ces derniers temps, alors autant le souligner! Mes "stats" persos pour cette rando sont les suivantes: 4h31 (arrêts aux ravitos compris), 158 bpm moy, 176 bpm max. Un vrai "super effort" en somme.

Pour ce qui est de la semaine complète, le volume est là: 9h02 dont 1h00 en cap, cool.

L'intensité maintenant: 10' au seuil en vélo de route, 14' en seuil+ en cap, et bien sur les nombreuses côtes  de la rando, où mon cardio affichait souvent plus de 170 bpm.

Chose importante: l'envie de m'entrainer est vraiment là, le gros des foins est fait, je peux donc espérer pouvoir me préparer correctement pour la granit. A suivre!

21/05/2014

18/05/14 AM, rando de Bretenoux

Sur mon calendrier 2014, j'avais coché cette rando, pour plusieurs raisons:

-c'est à 15 km de la maison, donc pas de gros déplacement;

-la date est placée un mois avant la Granit montana, cela fait une bonne prépa;

-J'ai fait cette rando plusieurs fois, et en général j'ai été séduit par le parcours et la difficulté.

Et dimanche, c'était un bon cru! Dénivelé (2000 m D+), 60 km, certains passages techniques, comme par exemple la descente dans les gorges de la cère, tout est réuni pour bien s'amuser!

Je savais que j'étais juste niveau foncier, car manquant un peu de volume, je me doutais donc que j'allais coincer un peu à un moment ou à un autre. Cela n'a pas manqué!

Départ vers 9h00 sous un grand soleil et des températures déjà clémentes, je n'ai pas l'impression de partir trop vite. Dès la première côte, je me sens bien, je passe du monde sans produire un gros effort. 

Descente, et hop on remonte pour un bon moment. Tranquillement, je m'approche du groupe de tête. Nous sommes quatre à rouler ensemble, dont Pascal Domme, un vététiste que je connais un petit peu, qui possède un très bon coup de guidon (il a quand même été champion d'Europe de descente marathon en catégorie master!).  Juste devant, il y en a deux autres.

Au bout d'une petite heure de roulage, on arrive au premier ravito, et je me sens très bien. On repart tous les quatres, on a à peu près le même rythme. Pascal prend un peu le large dans les descentes, je l'attends un peu en côte, l'entente est bonne.

On rejoint un "échappé" qui a l'air de temporiser, pendant qu' un autre se fait la malle. 

Deuxième ravito, je remplis à nouveau le bidon: moitié jus moitié eau, avale une pate de fruits, trois-quatre rondelles de saucisson, et une part de quatre quarts. Je ne m'éternise pas non plus. 

On se retrouve à deux avec Pascal: toujours la même chose: je le laisse passer un descente (il a un style vraiment engagé!) et je le rattrape dans les parties roulantes ou montantes.

Dans une énième descente, il oublie de m'attendre (!), à un moment où j'éprouve un coup de moins bien. Et je ne le reverrai plus. Il a l'air en forme, je ne lui ai pas demandé mais je pense qu'il finalise sa prépa pour la transvésubienne, c'est un adepte de cette course "hard", il l'a d'ailleurs déjà finie dans les premiers: un "gros client", sympa et avec un bon esprit soit dit en passant!

Je me retrouve donc seul, on est à environ 2h30 de roulage. Pas longtemps cependant, un compère qu'on avait un peu laché revient, tant mieux on va pouvoir rouler ensemble. En discutant j'apprends qu'il est des environs de Bordeaux, on vient de loin pour rouler chez nous! On descend dans les gorges de la Cère ensemble, on discute dans les parties de "répit", et on arrive comme ça à Laval De Cère. Virage à gauche, on grimpe par la route, je sors: "ça va piquer", car je sais à peu près par où on va passer. Il me répond: "je vais y aller tranquille alors". Mais son allure tranquille, je n'arrive pas à la suivre, il s'éloigne inexorablement, et commence pour moi un grand moment de solitude!

Jusqu'au troisième ravito, je subirai, serrant les dents pour tout monter sur le vélo! Ce ne fut pas évident, surtout à un moment de la rando bien difficile et pentue! 

Au bout de 3h45, j'arrive enfin au dernier ravito! Cette fois-ci je m'arrête plus longtemps, je profite! J'avale trois tartines de rillettes, un régal! Je repars remotivé, et dans la descente qui suit, je rencontre un participant avec qui j'avais roulé au début à plat, il a dû pincer, et n'a pas de chambre de rechange. Il est en 29", je lui donne donc la mienne, je me dis que si je crève je finirai en courant, on n'est plus très loin de l'arrivée! S'en suivront deux bosses bien hard, puis c'est l'arrivée sur Glanes. Descente sur Bretenoux, après 4h30 de plaisir et de souffrance, belle matinée de beau VTT!

18/05/2014

Alors, cette semaine?

Je rentre juste de la rando de Bretenoux, je poste un CR demain si je peux, mardi ou mercredi au pire. Je veux juste dire que je me suis régalé ce matin, et ai bien souffert aussi! Plus de détails sans tarder...

Lundi 12/05, à cheval sur le matin et l'aprem, je suis allé faire une longue sortie avec mon vélo de route: 3h56. Le parcours fut le suivant: St Michel-Creysse-St Sozy-Lacave-Calès-Couzou (par une superbe petite route descendant dans la vallée de l'Ouysse: trop beau)-Rocamadour-Calès (cette route, je la prends régulièrement, mais je ne me lasse vraiment pas de ce panorama "très Lot")-Lacave-retour à la maison.

J'y ai mis du contenu: 10' au seuil dans la côte Lacave-direction Calès; ce fut dur, car je sentais la fatigue de la sortie cap de la veille.

Puis, à nouveau de retour sur Calès, 15' de force assis (45-50 tpm) dans la côte qui précède. Là, je me suis fait bien mal aux jambes, je sentais vraiment bien mes quadris! Signe que c'est profitable...

A cela, on peux ajouter un total de quatre côtes d'environ 150 D=, et pas mal de petits pétards.

Arrivé à la maison, je n'étais pas trop entamé, signe que je supporte assez bien les longues sorties, malgré un foncier "limite" depuis plus d'un mois... Stats cardiaques: 129 bpm moy, 170 bpm max.

Jeudi soir, avant que le soleil se couche, je suis allé courir une heure. Je pensais faire de l'endurance plus ou moins active, mais je me suis trouvé tellement bien que j' ai fait un bloc "seuil +", toujours au dessus de 170 bpm, souvent au dessus de 175, d'une durée de 14'. Je n'aurais peut-être pas dû... 1h00, 152 bpm moy, 178 bpm max.

Cette semaine a été marquée par la fenaison. Voyant une "fenêtre climatique" favorable, nous avons fauché (moi un peu, mon père beaucoup), fané, endainé et attaché 4ha de prairie. Et un entrepreneur 4ha de plus, pas tout-à-fait sec ce soir. Il ne nous reste qu'un ha à faucher (deux petites parcelles), on a donc fait là une superbe opération! A cette saison, la qualité et la valeur alimentaire de l'herbe est top, ce sont les chèvres qui vont être contentes ! Il ne restera plus qu'à rentrer tout ça...

12/05/2014

Résumé de la semaine

Encore une semaine pas top top! En fait, depuis mon état grippal et ma course de Laissac annulée, je n'ai pas repris un entrainement digne de ce nom. Cependant je ne me sens pas si mal que ça, j'ai d'ailleurs prévu un petit test le 18/05: la rando VTT de Bretenoux, 60 km et je ne sais pas trop combien de D+. J'espère que ça me remettra dans le bain pour attaquer un vrai cycle d'entrainement ensuite, afin d'être affûté le 15/06, date de la Granit Montana!

-Mardi 6/05/14 PM, VTT. 1h00, 152 bpm moy, 177 bpm max. Deux séries au seuil: une de 17' avec une pointe un peu au dessus du seuil; et une de 4', après une petite récup en desecnte sur sentier sinueux. Sortie courte mais profitable.

-Jeudi 8/05/14 PM, VTT longue sortie. 4h05, 137 bpm moy, 170 bpm max. Les trois premières heures, séance typée fartlek, parcours en "montagnes russes", dont les deux vallées sèches entre Lacave et Rocamadour. Je ne veux pas être chauvin, mais plus beau tu meurs! Retour par la vallée de l'Ouysse et Lacave. Coup de barre sur le coup des trois heures, c'est revenu ensuite. 

-Dimanche 11/05/14 PM, course à pied endurance. 1h00, 139 bpm moy, 155 bpm max. Je m'étais dit que si je me sentais bien, j'attaquerais un peu lors de cette séance; il n'en fut rien, car d'une part je n'avais pas complètement récupéré de la dure sortie de Jeudi; d' autre part forcer en cap lorsqu'on court peu (une fois/semaine en ce moment), ce n'est pas chose facile, et peut-être non plus chose souhaitable?

-Pour un total de 6h05, 21' de seuil quantifié, et également du fartlek. Bref je limite les dégâts!