visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2017

Projet de méthanisation industrielle sur le causse de Gramat

http://www.laviequercynoise.fr/le-projet-de-gramat-fait-i...

A suivre de très, très près, surtout quand un tel projet se situe sur le sol "gruyère" des causse du Quercy.

La mobilisation s'organise doucement... 

Le plus beau bébé

Le 28/12/16 à 14h09, notre petite Alice est venue au monde. 

Ses parents sont au comble du bonheur...

Une nouvelle aventure commence... La perspective d'élever un deuxième enfant, aussi excitant qu'inquiétant...

L'année 2017 commence n'aurait pas pu commencer mieux pour nous! 

Excellente année 2017!P1011756.JPG

18/11/2016

L'oeil dans le rétro...

Houhou, y a encore quelqu'un?

Bien qu'elle ne soit pas complètement terminée, l'année 2016 aura été pour moi, comme je l'avais envisagé, une année de transition; sur le plan personnel et sur le plan sportif aussi, mais ça c'est plus anecdotique.

Je ne vais pas revenir sur mes problèmes de l'année dernière, je n'ai pas créé un blog de lamentations; toujours est-il que je suis sorti changé de ces épreuves, avec l'envie d'y arriver quoi qu'il arrive.

Ce blog est avant tout un blog qui parle de sport, de  futilité en somme, et j'ai besoin de ça pour redevenir plus sérieux dans d'autres domaines!

Donc parlons sport... Pour moi, cette année 2016 est un peu une continuité de 2015 sur le plan sportif: décousu et sans fil directeur.

J'ai donc fait un peu de course à pied, un peu de vélo, disons de mars (après un trail des césarines pas ridicule bien que dans la douleur, voir rubrique courses) à fin juillet. Je n'oublie pas le trail de Meyronne, un 10 kil nature sympa sur lequel j'ai bien souffert aussi.

Début Août, la partie administrative de mon projet bâtiment (voir rubrique "La vie à la ferme!") ayant bien avancé, je me suis remis à bien rouler. S'en sont suivies trois randos VTT: Cublac fin Août, St Céré fin septembre, et Montvalent mi octobre (désolé, je n'ai pas posté de CR pour celle-là), lors desquelles je me suis super bien amusé, et éprouvé des sensations bien sympas, me surprenant à "faire mal" à des gars costauds. 

Ce goût de reviens-y risque bien de m'influencer lors de mon "orientation sportive" 2017: en fait, cela risque d'être un retour à mon sport d'origine, la bicyclette, de manière plus exclusive. 

Alors, exit les courses pédestres? C'est possible, car mon genou, s'il va bien quand je suis en dominante vélo, se met à "grincer" quand je comme à taper dedans en mode CAP. C'est dommage mais c'est comme ça, au moins ça m'aide à faire un choix. Et ce qui me console, c'est que je peux garder sans problème une séance de course par semaine, sans éprouver de douleur, et donc conserver un contact avec ce sport si jouissif!

Le seul problème pur les gens comme moi qui on un emploi du temps très tendu à certaines périodes de l'année, c'est que le vélo, c'est plus exigeant que la CAP en terme de volume d'entrainement, surtout quand on aime les formats un peu longs, sur la route comme en vtt.

Donc, à priori, je vais me fixer des objectifs sur deux roues l'an prochain, sur single track, mais aussi sur asphalte! Oui, j'ai deux cyclos en vue, une en fin de printemps et une en été.

2017 risque aussi d'être l'année qui me verra reprendre une licence cycliste; je sais que je continuerai à rouler essentiellement seul du fait de mes contraintes mais c'est quand même sympa de partager une passion, et bénéficier de près ou de loin de l'émulation d'un club...

Donc en 2017, je compte bien afficher un calendrier de mes courses prévues, et m'y tenir à peu près!

05/10/2016

Petite journée à Tolosa...

Mardi dernier nous sommes allés, Gaëligue et moi, raccompagner ma tante à l'aéroport, et oui tout a une fin, elle va retrouver les siens au Canada... Nous en avons profité pour déconnecter un peu en passant la journée à Toulouse, ça fait du bien d'aller "à la ville" de temps en temps! La plupart des gens se mettent au vert pour flaner, nous on aime les centres urbains... Normal, c'est la rupture avec le quotidien qui permet de recharger les batteries. Et la ville rose sous le soleil, c'est bonheur, surtout à bicyclette...

Illustration!FullSizeRender-1.jpgFullSizeRender-2.jpgFullSizeRender-5.jpg

22:12 Publié dans ..°°° | Tags : toulouse | Lien permanent | Commentaires (0)

29/09/2016

La St Céréenne: on s'est bien amusé

Et bien fait mal aux jambes aussi!

Initialement, j'avais prévu de faire le long parcours: 65 km et 2400 m D+, mais c'était trop pour ma forme du moment; et j'ai eu la lucidité de le reconnaître, ouf, bien m'en a pris. Car le parcours de 50 km, enfin hors taxes, il dépassait les 55 kil visiblement à en croire les compteurs de mes "co-rouleurs" et 1800 m D+, nous a bien piqué lui aussi.

Que dire de cette rando? Du bien, beaucoup de bien au niveau du parcours. Grosses côtes, grosses descentes, certaines bien techniques; j'en connait qui se sont bien exprimés sur ce terrain, pas vrai le jeune Julien de Sport Bike, toujours au contact en montée mais surtout impressionnant en descente: il m'a doublé puis a rentré un beau manual, comme ça pour le fun, très stylé! Le Camber et la tige de selle télescopique aident, c'est sur, mais ne font pas tout! Pour mon prochain vtt, je verrais bien un Epic à nouveau, doté d'une de ces tiges de selle, c'est vraiment une arme quand la pente se fait abrupte, ça change réellement la vie.

On sent que les traceurs ont bossé, car des passages ont été ouverts pour l'occasion. Beaucoup de passages à gai, toujours sympa; des endroits sauvages, du pur Ségalat.

Bref une belle matinée de plaisir et de souffrance comme on les aime. Merci St Céré VTT!

Le bémol? Allez le gros bémol même, ce fut le balisage. Les pancartes de direction étaient toutes petites, au point qu'on voyait au dernier moment la direction à prendre, et un manque cruel de banderoles montrant qu'on était sur le bon chemin; c'était peut-être voulu pour donner un côté "sauvage et pur" à la rando, mais moi perso j'apprécie moyennement de ne pas trop savoir si je suis sur le bon chemin ou pas. 

Enfin je relativise beaucoup ma critique, car je suis dans une position de "consommateur d'épreuves", et c'est toujours facile de pointer du doigt quand on n'est pas acteur. En fait, j'ai surtout envie d'insister sur les beaux côtés (pédagogie positive!), et moins sur les (ou plutôt le) mauvais. Donc encore une fois merci, beau et gros boulot.

Cette semaine, repos relatif et accueil de ma tante du Québec, donc un air de vacances sans y être vraiment!

11/09/2016

Note fourre-tout...

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en ce moment, je ne suis pas assidu sur mon blog...

Boulot, projet bâtiment, famille, sport (si si j'en fais toujours!), enfin le lot de beaucoup de monde en fait!

Par quoi commencer? Heu par ce qui occupe pas mal mon esprit en ce moment, et a  beaucoup occupé mes journées et mes soirées, à savoir ce projet de nouvelle chèvrerie!

Tout d'abord, il a fallu que je fasse une demande de permis, car bien que je ne construise rien, je modifie l'affectation, et l'aspect final. Plans, pièces à fournir, RDV au SMPVD, reRDV au SMPVD, à la mairie de mon village (merci Nathalie pour les conseils!)... vive la simplification administrative.

Plus le dossier "demande de subv", déposé le 2/09, incomplet (il manque quelques pièces que je vais envoyer cette semaine), j'en vois le bout, reste plus qu'à croiser les doigts pour qu'il ne soit pas recalé faute d'enveloppe budgétaire insuffisante... Réponse début octobre.

Entre temps, au mois d'Août, mon beau père Rémi a creusé à la mini pèle une tranchée pour amener l'eau et l'électricité, encore merci beaucoup.

Prochaines étapes: nettoyer tout le tour, ranger-débarasser une partie du contenu, et cet hiver, tranquillement, je devrais couler des fondations et faire de la maçonnerie. La partie bois est prévue pour l'hiver 2017-2018, il faut être réaliste, je ne suis pas un pro du bâtiment, et je n'ai pas envie de me faire un hiver de folie à bosser comme une brute non stop, étant donné que l'hiver est la seule période où je peux souffler un peu... Enfin là les semaines de boulot devraient avoisinner voire dépasser les 50 heures, pas mal mais c'est moins qu'en "saison"... Et entre temps, c'est à dire l'été prochain, une entreprise s'occupera de la machine à traire, et une autre de la phyto épuration. 

Côté forme? Ça revient bien; je me suis rendu à Cublac le dimanche 28/08 pour une rando VTT de 50 km et 1500 D+, et j'ai été agréablement surpris de deux manières:

-la première, c'est la rando elle-même. On était tous d'accord pour trouver le parcours vraiment réussi: physique, mais surtout technique et ludique, sans temps mort, avec des descentes vraiment sympas, bref le bonheur, sous un soleil un peu voilé donc pas trop chaud, le top quoi, en plus l'occasion de retrouver des connaissances vététistes et de bien se marrer en se tirant la bourre.

-La seconde, c'est la forme du bonhomme: j'ai souffert au début car c'est parti en trombe (des compétiteurs, même sur une rando, ça envoie!), jusqu'au premier ravito (8km) j'ai plutôt subi pour rester au contact, puis je me suis débloqué, relançant bien en côte, à l'attaque en descente, "tout à droite" sur les parties roulantes planes, bien aidé par une locomotive du club vélo silex, qui "coachait" un pote à lui, qui finira d'ailleurs crampé de partout! Lui nous emmenait, nous on s'accrochait!

Il paraît que je finis 7ème; ça n'a aucune valeur, mais ça situe un peu quand même.

Mon problème du moment, c'est une douleur à la cage thoracique. Il y a trois semaines, j'ai pris une gamelle en vtt; la vraie, la belle. En descendant un grosse marche en descente bien technique à l'entrainement, je suis passé par dessus le guidon, me suis ramassé comme une m..., le vélo est retombé sur moi et est allé s'échouer un peu plus bas, et j'ai mis quelques instants à me remettre de mes émotions! En me relevant j'étais égratigné mais je suis reparti comme j'étais arrivé (sic), par contre le lendemain j'étais "cassé de partout", et depuis j'ai mal en respirant fort et lorsque j'éternue, il faut que je me tienne les côtes!

Il y a des chances pour que ce soit un côte fêlée... Pas la peine d'aller chez le médecin ni de passer une radio, à quoi bon, il faut juste laisser faire le temps, et, tant que possible, ne pas faire le fou fou pour ne pas retomber!

Le dernier dimanche de septembre, le club St Céré VTT organise un raid (première édition) qui s'annonce top: ils ont des traceurs qui s'y connaissent, et un terrain de jeu aussi beau qu'escarpé; le long parcours fait 64 km pour 2400 mD+, rien que ça ça cause, et ça suffit pour me motiver à y arriver préparé! Tous à St Céré fin septembre!

 

16/08/2016

Un mois plus tard...

J'ai rarement été aussi débordé. Environ un mois après le trail de Meyronne, je prends enfin le temps d'en parler un petit peu. Il faut que je creuse un peu dans les souvenirs...

C'est avec un entrainement correct mais sans plus, plutôt typé course à pied, que je me présente le dimanche 17/07.

Au départ, je retrouve Daniel, un copain V4, qui court, s'implique dans la vie associative locale... voici la preuve que plus on est actif, plus on reste en forme!

On regarde le départ du 21km, puis quelques minutes après c'est à notre tour de nous élancer. A ma droite après peut-être trente mètres de course, un jeune s'étale de tout son long, il a glissé sur des graviers! Ça ne le refroidit pas (au contraire?!), il double tout le monde après s'être aussitôt relevé!

On passe dans un camping devant le regard médusé, voire amusé des campeurs qui sont à l'heure du petit déj... puis on longe la Dordogne pendant un petit moment (deux km?). Joli tracé pour les vrais coureurs... Pour ce qui est de moi je suis en souffrance, mais je m'accroche et grappille même deux places. Je m'estime dans les 20 premiers.

Ça se corse enfin, on attaque la montée vers le Roc de Monges (on n'ira toutefois pas à l'antenne pour ceux qui connaissent), par un monotrace que je connais bien, car je roule souvent à vtt par là. Sur ce terrain, je me sens plus à l'aise, et je me sens pousser des ailes. Je talonne deux concurrents, et ronge un peu mon frein pour ne pas les doubler tout de suite, je ne veux pas me crâmer si tôt...

On bascule, toujours sur sentier hyper tortueux, d'ailleurs plus rigolo en courant qu'à vétété, on y passe  beaucoup plus vite en tous cas! 

Hop, on remonte, c'est à ce moment que je décide de "planter" mes deux prédécesseurs. Ravito en fanfare, sympa! Je gobe le contenu d'un verre d'eau, et continue de grimper, je me sens de mieux en mieux et j'attaque vraiment!

Il en sera de la sorte jusqu'en haut de la côte. Ensuite, ça va être plus compliqué pour moi. D'abord, je me fais doubler par le premier V3, il a une super foulée, m'encourage et me dit de m'accrocher, mais je n'y suis plus, avec cette chaleur qui commence à m'accabler, enfin plutôt à nous accabler, le dicton "le soleil se lève pour tout le monde" n'a jamais été aussi vrai!

Un peu plus tard, en descente, je me fais doubler par une autre coureur, à l'aise lui aussi, je ne peux une fois de plus pas lutter. Quand on est cuit on est cuit...

Et quelques minutes après sur le replat avant l'arrivée, un concurrent que j'avais doublé assez facilement me rejoint et me prend quelques mètres... J'essaie de rester au contact, mais il s'éloigne tout doucement, quand on est cuit on est cuit! Je n'ai pas mon cardio, mais je me sens un peu bridé, comme incapable de forcer à cet instant... Sans doute ai-je été trop généreux un peu plus tôt!

Bref je suis content d'arriver, bien émoussé! 18è sur 116 je crois (voir résultats), pas la folie, mais en sport le miracle n'a que peu de place, je paye un entrainement trop irrégulier depuis le début de l'année. La forme n'est pas très loin, il faudrait juste que je sois un peu moins bousculé dans ma vie en ce moment pour que j'aie la tête (et les jambes!) un peu plus au sport... On verra ça en 2017.

Actuellement, je fais pas mal de vélo, et compte faire une rando vtt à Cublac (Corrèze), le 28/08. J'enchaînerai probablement avec une autre rando VTT en septembre, puis une autre en octobre.

A tchao! 

22:34 Publié dans mes cOurses | Tags : trail, meyronne | Lien permanent | Commentaires (0)

24/07/2016

Résultats des courses

Le 17/07, j'ai fait un petit trail non loin de la maison, à Meyronne, dans la vallée de la Dordogne. Serait-ce un début de reprise, après le trail urbain de Figeac annulé? Ça serait vraiment bien! Plus que les moissons, prévues cette semaine, et j'y verrai un peu plus clair... 

Les résultats, avant un petit CR qui ne devrait pas tarder!

http://www.meyronne.fr/

 

05/06/2016

La saison des foin...


P1011297.JPG    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, on galère pour faire du bon foin... Les paysans sont tributaires du temps, ça c'est pas nouveau. Si je veux que mes chèvres "pissent le lait", je n'ai pas le choix, je dois récolter l'herbe le plus tôt possible dans la saison. D'habitude, j'arrive à finir les foins début juin. 

J'ai pu faucher et rentrer (in extremis!) presque trois ha aux environs du 20/05, et j'ai fauché une petite parcelle de 4000 mètres carrés vendredi soir (en photo), en prairie naturelle; ça sera sans doute sec lundi soir, de toutes manières un petit passage pluvieux est annoncé dans la nuit de lundi à mardi. En parrallèle, un entrepreneur (mon petit cousin) s'occupe de plus de 3ha: une parcelle de raygrass-trèfle, et une de luzerne-fétuque; vivent les associations. Là il faudra presque la semaine pour sécher tout ça, ça tombe bien ils annoncent ensuite un franc soleil jusqu'à vendredi soir. Il faudra tout, mais si je ne me lance jamais au mois d'août j'y suis encore...

Prise de risque oui, mais mesurée, un peu comme en VTT lors d'un passage chaud ou d'un saut: j'y vais ou j'y vais pas?

Tout ça pour dire que, vue la météo, et encore ne nous plaignons pas pas rapport à la moitié nord où c'est parfois catastrophique, avec  pertes matérielles, de récoltes, voire humaines, je m'en sors plutôt bien.

A part ça, je n'ai pas épinglé de dossard depuis la mi mars, et ça commence à me manquer... Pour la saison VTT, c'est mort, on est au mois de juin, voilà... Par contre, après avoir annulé les 10 km de Brive le 27/05 pour cause de fatigue, je compte faire un petit trail urbain de 10 km, le samedi 25/06. On en reparle bientôt!

11:00 Publié dans La vie à la ferme! | Tags : foins | Lien permanent | Commentaires (0)

21/04/2016

Pas de nouvelles bonnes nouvelles...

Ouh là là, ça fait bien longtemps que je délaisse mon blog...

Tout va bien, ça fait juste un gros mois que je suis complètement bousculé... entre le travail, la "gestation" du projet bâtiment (et oui, en amont il y a pas mal à préparer avant l'arrivée du "bébé"!), la fin des mises bas (les bébés chèvres!), il y a eu très peu de place pour le sport, et pas de place du tout pour internet.

En moyenne depuis de trail des Césarines, je totalise entre trois et cinq heures de sport, CAP et vélo confondus, par semaine. La sanction a été rude le dimanche 10 avril, jour du Roc Trespouzien (rando VTT magnifique dans les environs de Cahors): j'ai été scotché du début à la fin, enfin un peu scotché au début, et complètement collé à la fin! Dans les dix derniers km, j'en étais à me demander ce que je foutais là, et à me dire (peut-être à raison!) que je serais bien mieux en famille, tranquilou peinard...

Bref 3h50 de galère crescendo. J'étais parti sur le plus long parcours, à savoir 60km et joli dénivelé (pas de plat, soit on montait soit on descendait), j'ai coupé pour ne pas rentrer à la nuit... Ça s'appelle avoir les yeux plus gros que le ventre...

Cette semaine est bien partie pour être une semaine d'entrainement "sérieuse", j'espère que c'est le déclic qui va lancer ma saison vtt, il est temps; mon prochain vrai objectif est en effet la Granit Montana le 12/06, course que j'adore... mais qui nécessite une bonne condition...

D'ici là, je compte faire la rando de Bretenoux le 15/05, et selon mes plans, il faudra que je commence à être "bien"!

Sinon, le genou va bien, normal j'ai moins couru ces temps-ci par la force des choses... et je vais continuer à moins courir dans les mois qui viennent, car comme tous les ans lorsque le printemps revient, le petit vélo commence à me trotter dans la tête...

Voilà, petite note fourre tout... Amusez-vous bien!

22:58 Publié dans ..°°° | Lien permanent | Commentaires (0)