visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2018

Brive Rocamadour: mise en contexte...°

Dimanche 18 Mars, j'ai donc participé, pour la première fois depuis de nombreuses années, à la rando VTT Brive Rocamadour. Belle manière de commencer une saison que je veux axée sur le vélo, bien qu'il me soit difficile d'avoir accumulé pas mmal d'heures de selle à cette période, qui correspond à la fin des mises-bas. Enfin c'est fait, je vous raconte.

Comme tous les ans depuis un moment maintenant, j'avais initialement prévu de commencer la saison par le trail des Césarines, puis par le trail d'Autoire début avril. Il m'est en effet plus facile d'être dans le coup sur ce type d'épreuve en fin d'hiver-début de printemps, car cela demande moins de volume d'entrainement, même pour les parcours "longs", d'une vingtaine de km environ.

Seulement voilà: fin janvier je me décide enfin à prendre RDV chez un osthéopathe, car je traîne une douleur au niveau du bas du dos depuis plusieurs mois. Celle-ci est présente d'abord pendant la nuit, puis au mois de Janvier elle devient plus ou moins chronique. Supportable mais quand même, je me dis qu'il y a quelque chose. Banco, l'osthéo me trouve deux vertèbres bloquées. La faute à pas mal de choses sans doute: boulot, sport, tensions... J'ai bien fait d'y aller! Dans le même temps, mon "bienfaiteur" a insisté sur le fait que je ne devais pas courir pendant quinze jours. Bien qu'un peu obstiné, je ne suis pas buté, je l'ai donc écouté; bien m'en a pris car à ce jour, je n'ai plus de douleur de dos, alors que j'ai repris la course à pied. Joie!

Tout cela pour dire qu'en raison de la "trêve du coureur", je me suis dit que ce serait une bonne occasion pour tâter à nouveau du vtt dès le mois de mars; chose que j'ai faite avec plus ou moins de bonheur!

Voilà comment je me suis retrouvé, presque malgré moi, sur la place de La Guièrle ce dimanche 18 Mars 2018. Enfin le plaisir est là, je rencontre des connaissances, que je vois peu depuis que j'ai pris de la distance avec le monde du VTT... Pour l'occasion j'ai quand même fait quelques sorties vtt ou route un peu longues, 3h30 max, mais je me doute que cela risque d'être insuffisant pour ne pas subir sur la fin.

La suite demain je pense, car je vais au dodo, je tombe et demain les biquettes seront au garde à vous comme tous les matins.

 

Écrire un commentaire