visites par jour

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2016

Bonne année 2016!

P1010958.JPGP1011006.JPGP1011071.JPGP1011068.JPG

17:42 Publié dans ..°°° | Lien permanent | Commentaires (0)

Retour au pays

P1010854.JPGP1010901.JPGP1010893.JPGP1010863.JPGP1010925.JPG

17:31 Publié dans ..°°° | Lien permanent | Commentaires (0)

20/12/2015

Le Lot, ça vous gagne!

P1010755.JPGPetite escapade avec Paul, du côté des rochers de Loulier, au Puy d'issolud... Sa question du jour: "on est sur les plus hautes falaises du monde"? Conserve ta faculté deP1010756.JPGP1010758.JPGP1010759.JPG t'émerveiller, petit Paul... 

En passant, coin sympa pour faire du bloc!

J'annule tout!

Aujourd'hui dimanche 20/12/15, j'avais prévu de me rendre à Cherveix Cubas, en Dordogne, pour disputer une course de 13 km. Mon emploi du temps serré en a décidé autrement, et mon manque de motivation aussi. J'ai pris la décision en début de semaine, devant le nombre de choses que j'avais à faire avant notre départ, le 22/12. Et il faut dire que j'ai la tête à autre chose dans la tête qu'à aller faire la course en ce moment, un peu de vague à l'âme résiduel sans doute... et aussi hâte de partir, pour tourner la page 2015, et ouvrir celle de 2016 riche en espérances et en projets! Je vérifie l'adage qui dit que l'espoir fait vivre... Petit retour sur ma semaine quand même...

-Lundi 14/12/15 PM: VTT LS, 3h26. A peu près le même tour que la semaine dernière, ce coup-ci par contre j'ai fait la descente "chaude" selle haute; un peu plus scabreux mais ça passe quand même! Et, grand évènement, j'ai surpris pour la première fois de ma vie, un cerf, un mâle, magnifique et impressionnant!

-Mardi 15/12/15 AM: CAP endu, 1h40. Fatigue, mais plaisir quand même à crapahuter dans les bois!

-Vendredi 18/12/15 AM: CAP endu, 1H30. Plus frais, mais pas de série dure; ayant annulé ma course, je n'ai plus vraiment de raison de forcer...

-Samedi 19/12/15 AM: CAP endu, 0h46. Parti dans le brouillard de la plaine, direction le soleil de la butte, avant de redescendre dans la brume...

Bref la sortie la plus intense de la semaine aura sans doute été la sortie vtt. 

2015 est mort, vive 2016!

13/12/2015

Bonne semaine, intensité limite

Cette semaine, j'ai casé le nombre de séances que je souhaitais, et le volume que je souhaitais; par contre, j'ai été un peu fatigué en fin de semaine, donc niveau intensité, ça a été un peu juste... Détails.

-Lundi 7/12/15 PM: VTT LS. Pas de cardio. Ciel bleu. J'ai été roulé au dessus de St Sosy, vers le roc de monges, Pinsac. Descente  technique en monotrace (très) raide qui plonge sur la Dordogne, avec selle baissée: le bonheur! Enchaînée avec un portage très raide raide lui aussi, dur mais bon quand même! Et conscient que j'ai beaucoup de chance d'être là à ce moment. Franchement un régal. Crevaison à l'avant dans une descente caillouteuse au retour, pneu coupé, environ 15' d'arrêt. Total: 3h56_15'_environ 10' à contempler la vallée de la Dordogne=environ 3h30.

-Mercredi 9/12/15 PM: CAP VMA. 22' en 1'-1' précédé de quelques accélérations pour faire chauffer le moteur; dur dur. 1h25, 178 bpm max.

-Jeudi 10/12/15 PM: CAP endu. Première heure laborieuse, bonnes sensations pendant la dernière demie heure. 1h29.

-Samedi 12/12/15 PM (rentré de nuit): CAP seuil, sur un tracé en boucle parcouru un peu plus de trois fois, très typé trail: côte méga raide grimpée aussi avec les mains, descente raide en lacets, et un peu de plat sur route. Bloc seuil "seulement" de 28' car je suis vraiment à plat et en souffrance, ça ne sert à rien d'insister. 178 bpm max une fois de plus, sur le plat sur la route. 1h30 au total avec l'échauffement et le retour au calme.

Dimanche 20/12, j'ai une course de 13 km à côté de Terrasson, en Dordogne. Et après, coupure de plus de deux semaines, car on part au Québec le 22/12, dans ma famille maternelle.

06/12/2015

Pas de trail de l'igue pour moi...

Aujourd'hui 6/12/2015, avait lieu comme tous les ans le trail de l'igue à Crégols, dans la vallée du Lot au pied du village de Str Cirq Lapopie. Et ça fait plusieurs années que je ne rate pas une édition, sur le long (26 km) ou sur le court (14 km). Mais cette année aussi, mon père souffle ses 80 bougies le 7/12. J'ai donc organisé un petit repas  à midi en cet honneur, c'est bien la moindre des choses! Et cette année aussi, on vote pour les régionales, et qui dit vote dit "Gaëligue tient le bureau de vote". Donc personne pour s'occuper de petit Paul. Deux bonnes raisons pour "zapper" cette belle course qui me tient à coeur. J'y serai, j'espère, en 2016... 

En parlant de vote, dans notre petite commune de 300 habitants, l'abstention a été comme presque partout record: 156 votants alors que d'habitude on frise les 200. Les causes de cette abstention sont bien sur nombreuses: les électeurs ne croient plus en la classe politique, fusion de régions qui éloignent encore un peu le peuple du pouvoir... Du coup, comme prévu, le FN fait carton plein au premier tour (deuxième chez nous comme dans notre grande région Midi Pyrénées- Languedoc Roussillon). En fait, ce parti extrémiste rafle la mise "grâce" à ce qui ne se déplacent pas, et ne reflète donc pas vraiment la population, du moins pas autant qu'il le martèle. Ce blog n'est pas un blog politique, mais je crois que m'inquiéter de la percée d'un parti qui prône l'intolérance, le repli sur soit, et qui propose des solutions simplistes, irréalisables et populistes n'est pas faire de la politique, c'est juste faire preuve de civisme, et défendre l'intérêt général. Quand on l'aura à la tête du pays, on n'aura plus que les yeux pour pleurer. Alors dimanche 13/12, allons voter, et faisons front contre le front!

Allez, parlons un peu entraînement maintenant! Rare chez moi, je n'ai fait que de la CAP cette semaine. Ça a comme un goût d'incomplet, il manque quelque chose!

-Lundi 30/11/15 PM: je voulais faire 3h30 de VTT, mais ayant fait pas mal de choses le matin, je n'avais que 2h30 devant moi, devant être rentré à 17h30 pour la traite. J'ai donc décidé d'aller courir... 2h29. Et on il n'y a rien à faire, je n'arrive pas à trouver du plaisir sur les SL en courant. Pas pour moi je crois. Autant j'adore marcher pendant plusieurs heures, autant courir 2h30, non... Le tout c'est de le savoir... Serait-ce dû au manque d'habitude? Sans doute en partie, mais il n'y a pas que ça, je suis d'abord, vététiste, donc faut pas pousser! Enfin c'est passé, sans fatigue excessive, juste de la lassitude... Lundi prochain, je m'organise pour pouvoir aller rouler 3h30!

-Jeudi 3/11/15 AM, j'amène ma voiture chez le garagiste, la lui laisse et repars en runnings, dans le froid et le brouillard (je ne vais pas me plaindre qu'on ait un temps de saison!). 1h30, avec 26' en 1'-1'. Grosse série: 13*1' à VMA! Bien séché à la fin, ça c'est normal! 178 bpm max, pas trop mal... Parcours vallonné, et série un peu sur le plat et pas mal en côte.

-Samedi 5/12/15 soir (rentré à la frontale): 1h36. Thème: le seuil. Par contre, au feeling, car pas possible de remettre la main sur ma montre cardio (retrouvée depuis!), et pas le temps de retourner la maison pour la trouver! Du coup, je dirais que j'ai fait du "seuil-", car sans cardio, quand le coeur redescend, on a moins tendance à relancer... Bien bossé quand même: un bloc de 34', 6' de récup en descente, puis un bloc 13' pour finir. Claqué le soir à la maison.

-Dimanche 6/12/15 AM il ne fait pas tout-à-fait jour au départ: 1h30. Récup, pas de cardio, sortie vallonnée (comme presque toujours), avec comme consigne: ne pas forcer.

Plus de 7h00 de CAP en une semaine, c'est un truc qui ne m'arrive pas souvent! La semaine prochaine: suppression de la SL en CAP, et retour du VTT, vous l'aurez compris je crois!

01/12/2015

Du 23 au 29/11: récup active

A la base, ce blog était avant tout fait pour partager le détail de mes entraînements, pour qu'il puisse être comparé avec celui de qui le lira. Oh bien sur, on n'est pas en présence du training d'un champion, mais de quelqu'un qui compose, qui travaille, qui a une vie de couple et de famille, qui va au ciné, voir des spectacles, mange avec des amis... qui vit quoi, comme vous! Et c'est sans doute en cela qu'il peut intéresser du monde. je suis moi-même le premier à être curieux de la manière dont mes connaissances pratiquent... C'est vrai dans tous les domaines, on s'enrichit des autres! Il faudrait expliquer ça aux terroristes, ou même aux cadres du FN... mais là y a du boulot. 

Bref, dis moi comment tu t'entraînes et je te dirai qui tu es, en quelques sortes! Tout ça pour dire que je vais remettre en ligne le contenu de mes semaines. J'aurais aussi beaucoup de choses à développer sur ce blog, comme un rubrique sur ma ferme et sur l'agriculture en général, mais le temps me manque. Je ne désespère pas, je vais y arriver!

-Jeudi 26/11/15 AM: VTT, 3h21; endurance.

-Vendredi 27/11/15 PM: CAP endurance, 1H28; il m'aura fallu 1H00 pour éprouver des sensations un peu sympas...

-Dimanche 29/11/15 AM: CAP endurance, 1H35; départ à l'aube, froid mais calme... Failli me faire bouffer par deux bergers belges sortant d'une ferme au Puy de Mont, personne n'est sorti pour les rappeler! Je n'ai pas peur des chiens, mais là je dois dire que je me suis demandé quelques secondes comment aller se terminer l'histoire: sur les deux, un s'est élancé vers moi en aboyant; j'ai arrêté de courir, lui parlant d'une voix apaisante. Ça l'a énervé encore plus, il s'est mis en position d'attaque, jactant, toutes dents et gencives dehors, le tout à environ deux mètres de moi. Par réflexe, je me suis mis face à lui, prêt à me défendre s'il bondissait... par bonheur, il a fini par tourner les talons et rentrer chez lui. Je connais les propriétaires, si je les rencontre je ne manquerai pas de leur raconter l'histoire... et vais éviter de repasser par là en courant... C'est quand même dommage.

25/11/2015

Ça revient...

Dimanche dernier donc, le 22/11, j'ai participé aux côtes de la châtaigneraie version 20 km, après les avoir envisagées sur le 10, notamment en raison de mon état "pas affûté"(!). Ça peut paraître paradoxal, mais ça ne l'est pas tant que ça: si je m'étais engagé sur le 10 km, ça aurait été pour chatouiller le chrono, étant donné que j'ai fait un trail de 10km voilà un peu plus d'un mois. M'étant entraîné par intermittence depuis, je sais que ma pointe de vitesse est pathétique, donc c'est mort pour faire un temps sur du court! Que faire alors? M'aligner sur le long, car quitte à "randonner", au moins je verrai du pays...

Petit retour sur la semaine d'avant course (très bonne semaine soit dit en passant, en fait je me suis "bien" entraîné deux semaines avant la course. Trop juste pour envisager faire un truc):

-lundi 16/11/15 AM: VTT endurance, pas de cardio, 3h21. Enchaînement de côtes, bonnes sensations sur le vélo étonnament, car je fais juste une sortie vélo/semaine en ce moment;

-mercredi 18/11/15 PM: CAP VMA. 18' en 1'-1',le coeur monte à 182 bpm, bien. Je renoue enfin avec l'intensité! 1h25;

-jeudi 19/11/15 soir (rentré de nuit à la frontale): 1h29, endurance fondamentale; pas de cardio. Parcours plat, les mollets tirent!

Dimanche, ça ne tirait plus, et je pense que j'avais à pu près digéré ce menu un peu copieux.

12' d'échauffement tranquille, briefing, puis départ à la voix sans coup de feu, pistolet en main mais baissé, je pense en raison des attentats de Paris. 

Départ en descente, Déjà les cadors s'éloignent. J'ai décidé de ne m'occuper de personne et de ne pas m'emballer dès le début, car 20 bornes c'est long tout de même. Au bout de quelques minutes de course, je sens la ceinture thoracique de mon cardio descendre; je la remonte une fois, deux fois, elle redescend aussitôt. Bientôt je l'ai au niveau du nombril, le gag! Pas assez serrée, c'est un truc qui ne m'arrive jamais à l'entraînement. Pas grâve, je l'enlève et la garderai toute la course dans la main! Et en fin de compte, ça ne m'a pas gêné, ça m'a au contraire permis de me concentrer plus sur mes sensation. Ceci est plutôt une bonne chose pour moi, qui suis peut-être un peu trop dépendant à cet outil.

Après un peu de plat, on attaque une longue côte, en grande partie sur piste, qui nous fait passer de 200 m d'altitude à 500 m. J'en profite pour doubler trois concurrents. Un ravito nous attend en haut. Je m'arrête une seconde pour boire un verre d'eau, glacée comme la météo!

C'est reparti pour une portion de plat, nous sommes trois. Le dernier concurrent que j'ai doublé nous rejoint, il a une bonne foulée sur le plat! Nous voilà à quatre, ça va un peu trop vite pour moi, nous en sommes à peine à la moitié. Je décide donc de laisser partir, car c'est sur, j'aurais explosé en vol avant la fin, et de finir à mon rythme. S'en suivent plusieurs km à profil descendant, en partie sur chemins, un peu pierreux (et piégeux!) par endroits, mais rien à voir avec un trail!

Km 14: dernier ravito, je bois un dernier coup et avale (avec difficulté) une petite tranche de cake aux fruits confits, car j'ai peur de l'hypo, n'ayant rien pris sur moi. On entame la deuxième côte notoire de la matinée, nettement moins longue cependant. Elle fait mal quand même, à 5 km de l'arrivée j'en prends un coup! J'ai à vue un concurrent du 20 km, je me rapproche tout doucement de lui, alors que l'on double les derniers coureurs du 10. 

Dernière difficulté de la journée: un "coup de cul" typé trail à un km de l'arrivée, ça fait mal, je me fait violence pour ne pas marcher! Il reste 500 m environ en profil descendant: j'accélère, je ne rattraperai pas mon prédécesseur, que j'aurai eu en ligne de mire pendant presque toute la course!

A l'arrivée, 1h35, je m'imaginais faire plus, je suis donc plutôt content. Côté classement, je suis loin (voir le lien "résultats"), 26 ème je crois sur environ 70 participants et participantes. Le premier met 1h11, temps canon qui  lui permet de battre le record de l'épeuve. La première fille fait 5 ème au scratch en 1h19, elle pulvérise le record elle aussi, jusque là de 1h41!

Maintenant, place à une semaine récup active! J'ai le regard tourné vers ma prochaine course, le 20/12/15!

23/11/2015

Les côtes de la Chataigneraie: les résultats

http://www.oisgrandfigeac.com/html/pages_sites/manifestat...

 

18/11/2015

Course reportée...

Depuis ma dernière note écrite vendredi dernier, il s'est passé des choses gravissimes dans notre pays. Ces fous ont frappé la France pour ce qu'elle représente dans le monde, aux antipodes de leur vision (ou plutôt de leur non vision) à eux du monde. La LIBERTÉ: tout ce qu'il rejettent; l'ÉGALITÉ: absolument pas leur problème; la FRATERNITÉ: surtout pas, ils préfèrent semer la haine et l'extrême violence, au nom d'une cause qui n'est qu'un prétexte. Je ne vais pas me risquer à une analyse de leur profil, les socologues le feront beaucoup mieux, ni des causes et origines de ces évènements, qui marquent peut-être le début d'un état de guerre dans nos contrées jusqu'ici stables, encore moins à chercher des solutions. Ce dont je suis sûr cependant, c'est qu'il va falloir être unis devant la barbarie, et fiers de notre modèle, imparfait mais qui a au moins le mérite de permettre le vivre ensemble et l'épanouissement individuel et collectif. Et bien sur, ne pas céder aux amalgames et aux raccourcis. J'ai une grande pensée pour les victimes, les proches des victimes; Gaëligue a d'ailleurs une amie qui se trouvait au Bataclan Vendredi soir. Salomée a vécu l'horreur, en sort avec une jambe mutilée, et un état de choc extrême.

Tout ça pour en revenir à nos petites misères, désolé pour la transition: la course des côtes de la chataigneraie a été annulée en hommage aux victimes. Je m'en été douté, j'avais d'ailleurs regardé sur internet, mais mal(!). Dimanche matin je me suis donc rendu à Figeac. Lorsqu'on m'a dit que la course n'avait pas lieu, je m'apprêtais à aller courir du côté de la vallée du Célé, non loin; mais une organisatrice m'a indiquée qu'un "rassemblement-entraînement" sur le parcours du 10 kil était prévu. Ni une ni deux, c'est plus sympa de courir à plusieurs, surtout autour d'une cause! Et en plus l'occasion de rencontrer des gens, échanger...

Je pars à la voiture, me mets en tenue, j'ai le temps d'aller courir une grosse demie heure avant le rassemblement. C'est ce que je fais, je pars m'échauffer dans le Figeac médiéval et ses petites rues escarpées... 

10H00: tout le monde s'élance. le contenu de cette séance sera assez dense et bénéfique pour moi: on a fait une sorte de fartlek, emmenés par un "coach" qui avait une bonne accélération (et qui m'a fait mal!). Au final: 1h27, bien bossé et couru en bonne compagnie! Je ne suis donc pas venu complètement pour rien! Ça fait du bien un peu de futilité dans les moments difficiles...

Bilan de la semaine:

-lundi PM: 3h30 de VTT;

-mercredi PM: 1h30 de CAP dont 50' au seuil;

-vendredi PM:1h23 de CAP endurance (mal aux jambes!);

-dimanche AM: 1h27 de CAP avec de bonnes accélérations (185 bpm max, bien!).

Bien bossé, dommage que les semaines qui ont suivi le trail de Brengues n'aient pas été du même acabit!

Avec cette semaine qui part pour être bonne aussi, je risque d'être moins à la rue que prévu! De la à performer, pas quand même, faut pas pousser...